Marne et GondoireVie locale

Thorigny-sur-Marne ► Vœux du maire et cérémonie de printemps : le Moustier s’est transformé en arche de Noë [Diaporama]

Thibault Guillemet, le maire de Thorigny-sur-Marne, a présenté ses vœux à la population, vendredi 12 avril, au centre d’animation culturelle Le Moustier. Pour l’occasion, la salle était transformée en arche de Noë.

La cérémonie des vœux du maire était placée sous le signe de la préservation de l’environnement et des espèces en voie de disparition.

Le maire a expliqué la raison de la cérémonie des vœux décalée dans le temps : « Que peut-on annoncer de certain au mois de janvier, alors que les budgets ne sont pas votés ? En me plaçant au mois d’avril, donc après le vote du budget, je peux annoncer les orientations et les réalisations qui interviendront sur la commune ».

Traditionnellement, un spectacle entoure le discours du maire et cette année les animaux étaient à l’honneur. Les spectateurs étaient invités à embarquer en leur compagnie sur une arche de Noë.

Thibault Guillemet déclare : « La vie communale n’exempte pas du tangage ni du roulis, mais le cap est maintenu. Chacun à son poste, nous avançons, mais si nous avons embarqué ensemble, ce soir, c’est aussi pour parler d’urgence, de l’urgence climatique ».

Le maire a rappelé la détermination de la Ville de travailler avec Marne et Gondoire à l’impulsion d’une nouvelle dynamique en matière de transition écologique : « A Thorigny, on n’abat pas d’arbres et on maintient la pression foncière pour ne pas bétonner ». C’est aussi 60% de bio dans les cantines, un plan de maraîchage bio, une facture énergétique qui a baissé de  plus d’un tiers, un projet de ressourcerie.

Parmi les projets, le maire souligne l’aménagement du centre-ville et sa redynamisation, la deuxième tranche du parc des sports. La deuxième phase de la zone d’activité commerciale du plateau est en cours. Il annonce : « En entrée de ville, nous sommes déterminés à convaincre les partenaires publics de nous aider afin de réaliser un nouvel aménagement  à la jointure de deux départementales menant au pont en X, sur l’emplacement actuel du Franprix. C’est un projet indispensable ».

Le maire a terminé en présentant Thorigny comme une ville à l’atmosphère parfois loufoque, décalée, mais dynamique et ambitieuse, « un navire joyeux et exigeant qui depuis dix ans a choisi un bel horizon ».

Partagez notre article
Share
Saint-Soupplets Rencontre avec Fabrice Adam avril 2019
Post précédent

Saint-Soupplets ► Fabrice Adam : rencontre exceptionnelle avec le trompettiste professionnel [Vidéo]

Post suivant

Serris ► Le maire a inauguré les boîtes à livres

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *