Paris Vallée de la MarneVie locale

Vaires-sur-Marne ► Budget : la Ville prévoit 4,7 millions d’euros d’investissements en 2019

Le rapport d’orientation budgétaire 2019 a été présenté, jeudi 21 février, en conseil municipal de Vaires-sur-Marne. Le maire, Isabelle Recio, parle d’un rapport qui « pose les bases du Vaires de demain ».

Philippe Vincent, adjoint au maire pour les finances, a détaillé les grandes lignes du rapport : « Nous avons plusieurs projets actuellement en cours d’élaboration. Le premier concerne des équipements sportifs pour un montant de 1,09 million d’euros, dont 1,05 concerne la construction de trois tennis couverts ». L’aménagement du pavillon Louis XIII est budgété pour 1,08 million. Des travaux de voiries interviendront à hauteur de 1,36 million, incluant la rénovation de l’avenue Henri-Barbusse pour 563 000 euros. « Il s’agit de la première tranche de rénovation, la deuxième sera pour 2020 » précise-t-il. Une enveloppe de 1,50 million est réservée aux travaux de dépenses qui reviennent chaque année, c’est-à-dire l’entretien des voiries, bâtiments municipaux, groupes scolaires et espaces publics.

Pour l’avenir, la Ville prévoit d’investir trois millions d’euros en 2020 et 2,4 millions en 2021. Mais l’élu aux finances prévient : « Ce sont des perspectives pluriannuelles d’investissements puisque, en mars 2020, ce sera la nouvelle équipe en place qui décidera ou non de les poursuivre ».

Les ratios de gestion

L’adjoint a également indiqué quelques ratios de gestion : « Le ratio de la dépense réelle de fonctionnement s’élève à 1 041 euros par habitant, alors que la moyenne est de 1 249 euros pour une ville de même strate que nous. Au niveau de l’imposition directe, on est aussi dans la strate, avec 572 euros par habitant contre 546. L’encours de la dette par habitant s’élève quant à elle à 1 123 euros contre 918. C’est sur ce point que nous faisons des efforts depuis deux ans, pour baisser la dette ».

« D’autres choix étaient possibles »

Yannick Marquis, élu d’opposition, est intervenu : « Nous sommes loin d’une mise sous tutelle éventuelle de la ville, entendue ici ou là. Cela signifie donc qu’un autre choix était possible et que l’augmentation de 15 % des différentes taxes aurait pu être évitée ou, pour le moins, bien moins élevée, sans pour autant remettre en cause le budget de la ville. Ces bonnes nouvelles auraient pu éviter la hausse d’impôts puisque, finalement, le montant de cette hausse viendra alimenter la section d’investissement ».

Il ajoute : « Nous pensons que les choix présentés ne correspondent pas aux besoins de la majorité des Vairois. D’autres choix étaient possibles, comme les équipements du stade Roger-Sauvage ou bien en matière de politique pour les jeunes ».

« Nous avons une bonne gestion et un budget ambitieux »

Le maire a réagi : « C’est facile de dire qu’il ne fallait pas augmenter les impôts, mais je pense que c’était nécessaire. Des villes alentour font des investissements de l’ordre de six millions d’euros. Nous, nous sommes prudents avec 4,7 millions. Contrairement à ce que vous dites, nous avons une bonne gestion et un budget ambitieux. Le rapport tient compte des priorités de notre programme : la voirie, la propreté, le cadre de vie, la jeunesse et les festivités. Il poursuit notre désendettement et pose les bases du Vaires de demain ».

Les quatre conseillers de l’opposition se sont abstenus d’approuver le rapport. Le vote du budget de la commune aura lieu mardi 26 mars.

Installation d’un nouveau conseiller

En début de séance, suite à la démission pour raisons personnelles de Guy Gagnepain, les élus ont procédé à l’installation de son remplaçant. Dans l’ordre de la liste « Vaires ensemble » (union de la gauche), déposée par l’opposition aux élections de 2014, c’est Sonia Hacquemand qui dorénavant lui succède.

Philippe Vincent, adjoint au maire pour les affaires générales, les RH et les finances

Sonia Hacquemand a été officiellement installée au conseil.

Yannick Marquis (PS)

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Meaux ► Le Meaux-bile tour a proposé animations, danse, fitness, théâtre, escalade et... le yéti [Vidéo]

CDG-terminal-4-4-
Post suivant

Dammartin-en-Goële ► Construction du Terminal 4 : ADP lance une grande concertation publique

Correspondant

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *