Meaux ► Vendredi : 15 ans et un grand jour pour le Ruban de l'espoir

EVENEMENT - L’Avacs (Association VAincre le Cancer Solidairement) investit le théâtre du Luxembourg, espace Charles-Beauchart à Meaux, vendredi 23 Octobre à partir de 14 heures jusqu'au soir. L’association accueillera la flamme et la délégation du Ruban de l’espoir et fêtera également ses 15 ans d’action vers les personnes touchées par le cancer ou leurs proches.

L'équipe de l'Avacs déploie ses efforts pour aider les malades du cancer à vivre moins mal, à vivre mieux et même à vivre bien. "Nous soutenons les malades ainsi que leurs proches qui doivent aussi subir la maladie à travers celui ou celle qui est atteint. Nous participons à améliorer le confort du malade et l'accompagnons lors du parcours médical" explique Francine Desmarchelier, la présidente de l'association.

A travers divers ateliers, rencontres et actions, l'Avacs soutient et attire particulièrement l'attention sur la nécessité d'une bonne alimentation et la pratique du sport, pour aider à vaincre le cancer et encore plus loin, à rester en forme.

L'association milite au premier plan pour le dépistage. "Il faut vraiment pousser les femmes à se faire examiner régulièrement afin de détecter un éventuel cancer su sein. Si la maladie est dépistée tôt, on a neuf chances sur dix d'être guéri" souligne Francine en connaissance de cause puisqu'elle a été elle-même atteinte en 2012.

Informer et communiquer sont aussi des axes que l'Avacs se donne. L'association prend par la main ceux qui le veulent. Elle soutient et guide dans les méandres des rendez-vous avec les médecins. "Il y a des médecins formidables" s'émerveille Francine depuis des années.

"Formidables",
tout le monde sait évidemment que certains médecins, comme dit Francine, le sont. D'autres le sont... moins et les patients s'en plaignent discrètement, rendus vulnérables par la maladie.

Michèle, 58 ans, atteinte en 2011, décrit son "expérience" sans épargner le monde médical : "Le médecin m'a annoncé mon cancer de la manière dont on ne veut pas que ce soit annoncé. On s'imagine qu'il n'y a pas de bonne manière pour une annonce après laquelle vous vous sentez condamnée à mort mais en fait, il y en a au moins une. Ce jour-là, je n'ai pas eu de coup de massue mais j'ai bien réalisé que le médecin me prenait pour une idiote. C'était du genre, "Vous avez un petit cancer. Vous allez voir ma secrétaire, elle va vous donner les formulaires et vous allez prendre rendez-vous bla bla bla...' On se serait cru à un guichet de l'administration, aucune psychologie. J'avais l'impression d'avancer vers la mort à grands pas. Et puis après, pendant le traitement, les médecins n'accompagnent pas vraiment. Cependant on a à faire à du personnel médical souvent attentionné et ça c'est super. Mais ça ne fait pas tout... Ce n'est qu'après, alors que j'arrivais en fin d'un protocole de chimio que j'ai découvert l'Avacs mais vraiment, ça a changé ma vie. Je crois franchement que ça a pesé énormément dans ma guérison ! Enfin je ne me suis plus sentie seule, même si jusque là ma famille m'avait soutenue de toutes ses forces. Mon mari et mes enfants aussi avaient besoin de soutien, ce que l'Avacs a apporté."

Tout le long du mois d'octobre, le triporteur de l'Avacs a sillonné les marchés Meaux : Beauval, Boulevard Jean-Rose, Colbert, Dunant. Les bénévoles font ainsi connaître un peu plus l'association dont le mois de sensibilisation se clôturera vendredi 23 octobre par la grande journée du Ruban de l'espoir. A partir de 20 h 30 aura lieu une soirée caritative au profit de l'Avacs (entrée 5 €)

Le programme de la journée

 

  • De 14 à 18 heures, animations et ateliers, esthétique, bien-être, sports, stands d'information
  • 15 heures, activités sportives adaptées, par la CAMI Sport et cancer
  • 16 heures, atelier nutrition, "Les ateliers de Béné"
  • 17 heures, "Cooking show", avec le chef Olivier Chaput
 

Un leitmotiv

Informer : Des organismes publics, privés, et nos partenaires aborderont de manière claire les thèmes de la prévention du cancer, le dépistage et l’information au sens large.

Bouger : Randonnée, aviron, médiété... des professionnels seront disponibles pour répondre aux questions portant sur la compatibilité entre la maladie et le sport et vous en faire découvrir la pratique.

Se détendre : Des ateliers “nesting” (shiatsu, massage des mains, ...) et des ateliers d’esthétique (auto maquillage, fabrication de cosmétiques naturels, ...) apporteront la touche “bien-être” de la journée.

Se divertir : Un cooking show suivi d’une soirée caritative rassemblant les talents locaux clôturera le passage du Ruban de l’Espoir dans la ville de Meaux.

Cette année, 16 villes ont accueilli les caravanes du Ruban de l’Espoir dans le cadre national : Reims, Caudry/Cambrai, La Roche Posay, Saintes, Castelnaudary, Aix en Provence, Gap, Bruxelles, Meaux, Rouen, Nantes, Bordeaux, Montpellier, Draguignan, et Lyon.

Joindre l'Avacs : Clinique Saint-Faron à Mareuil-Lès-Meaux. Tél. 06 81 01 01 24.

Avacs St Faron 2000

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.