×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Saint-Pathus ► "Aberration économique : stop au vandalisme administratif"

Jean-Benoît Pinturier, le maire de Saint-Pathus, n'est pas remis du démantèlement de la communauté de communes. Lors de la cérémonie des vœux, vendredi 20 janvier, il est revenu avec insistance sur "l'aberration économique".

La salle du domaine des Brumiers a résonné de la voix du maire, toujours indigné du démantèlement de Plaines et monts de France. Après un hommage appuyé aux élus et au personnel communal et l’annonce d’un renforcement des services de police municipale qui comptera quatre agents, le maire a en effet commenté : « Depuis un an, suite au démantèlement voulu par l'Etat, nous nous retrouvons à vingt communes. Le démantèlement n’a pas été qu’une ineptie géographique, c’est surtout une aberration économique, car, par un tour de passe-passe, l’Etat a surtout privé notre intercommunalité de 95% de ses recettes. Aujourd’hui, il faut que le vandalisme administratif cesse ! Retrouver une sérénité et une stabilité administrative est primordial pour permettre à nos territoires de se déployer harmonieusement ».

Jeunesse et culture
Il a ensuite annoncé, pour 2017, l’installation d’internet dans les groupes scolaires afin d’optimiser l’utilisation des tableaux numériques déjà en place, et la création du PIJ, Point Informations Jeunesse qui permettra aux collégiens, lycéens et jeunes adultes de pouvoir recevoir toutes informations et aides concernant des orientations scolaires ou universitaires, des stages et toutes démarches qu’ils auraient à entreprendre.

« 2017 sera aussi l’année de l’ouverture du pôle culturel où nous pourrons trouver une salle de spectacle, une salle polyvalente et des salles pour l’école de musique, pour la chorale et l’atelier de Saint-Pathus. Le lieu structurant permettra aux Pathusiens de se voir proposer une programmation variée et de qualité ». Le maire a annoncé également le retour du festival du Foin des Brumiers.

Jean-Louis Durand, maire de Marchémoret et président de Plaines et monts de France, a ensuite pris la parole pour s’associer aux propos du maire de Saint-Pathus concernant le démantèlement. Il a tenu à préciser que "ce n’était pas 95 mais 97 % des recettes qui s’étaient envolées. Il a aussi soutenu la demande d’aménagement de la RN330 afin de faciliter l’accès aux zones d’activités de la commune.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="41085,41089,41087,41093,41088,41099,41097,41095,41096,41092,41091,41090,41084,41083,41086"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°43 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top