×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Lagny-sur-Marne ► Fitness : l'Aqualoft a reçu 600 amateurs, samedi

Le centre Aqualoft de Saint-Thibault-des-Vignes a proposé une journée entièrement dédiée à la pratique du fitness, samedi 14 janvier, à Lagny-sur-Marne. L'événement était dédié avant tout à ses clients mais également destiné à conquérir un public toujours plus large.

Le fitness a le vent en poupe et les nombreuses salles de sport fleurissent un peu partout dans les villes. Voici seize ans que l’une des plus connues dans le secteur, l’Aqualoft de Saint-Thibault-des-Vignes, aide les locaux à rester en forme. Forcément, une décennie et demie à entretenir le corps des Nord Seine-et-Marnais, ça vous fidélise une clientèle. Le club de fitness compterait aujourd’hui plus de 2 000 habitués qui aiment se retrouver, une fois par an, à l’occasion d’une grand-messe sportive où toutes les spécialités liées à la pratique du fitness sont déclinées en un peu plus de 7 heures.
Du "body pump" au "body jam"
Le club entretient d’excellentes relations avec la municipalité de Lagny et peut profiter depuis quatre ans du confort du gymnase Guy Kappès pour accueillir les quelque 600 personnes, majoritairement féminines, qui vont défiler tout au long de la journée. Cardio, renforcement musculaire, chorégraphie, combat, tout le programme théorisé sous des appellations déposées par le Néo-Zélandais Les Mills, ancien de haut niveau reconverti dans le business des cours de remise en forme, y passe.
Elle vient spécialement de... Besançon !
Et l’on vient de loin pour goûter à l’ambiance de la grande fête du fitness, où l’animation est aussi pêchue que la musique. Charline Houdry, 27 ans, est venue spécialement de Besançon, à plus de 400 km de là. « J’ai découvert l’Aqualoft quand j’habitais à Champs, il y a quelques années. J’y ai rencontré une équipe formidable et professionnelle, et une ambiance que je n’ai retrouvée nulle part ailleurs », raconte la jeune responsable logistique. Venue en train, la veille au soir, elle compte mettre à profit sa journée pour entretenir sa silhouette, sportive s’il en est, avant de regagner le Doubs, le lendemain, au petit matin.
De 14 à 70 ans
L’événement, qui s’adresse donc avant tout aux habitués du club de fitness, est également destiné évidemment à convertir de nouveaux fidèles. Encore plus depuis que la journée est devenue totalement gratuite. « Nous accueillons une centaine de nouvelles personnes chaque année, invitées par nos propres clients. Nous avons pu croiser quelques jeunes adolescents mais aussi une retraitée de 70 ans ! » s’amuse Mickaël Blick qui pilote une équipe d’une quinzaine d’entraîneurs spécialisés... comme une nouvelle preuve que le fitness s’est définitivement démocratisé.
Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top