Champs-sur-Marne ► Bois de l’Étang : les écologistes aident les Roms à nettoyer leur camp

Des membres de l’association OSE (Organe de sauvetage écologique) sont intervenus, mercredi 14 juin, pour nettoyer le camp de Roms du Bois de l’étang, près de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, à Champs-sur-Marne.

Le camp est bien caché au cœur de la forêt, entre l’autoroute A4 et la Cité Descartes, mais les taches colorées sur fond de verdure ainsi que les objets disparates amassés ça et là n’ont pas échappé à l’œil acéré d’Édouard Feinstein, le président-fondateur de l’association OSE. « Ce n’est pas la première fois que l’on intervient ici puisque nous étions déjà venus en mars dernier. Le but est de les aider à nettoyer leur camp, de les sensibiliser à l’hygiène et à la propreté, surtout les plus jeunes car les bons réflexes doivent être assimilés très tôt » confie-t-il.

Des opérations de nettoyage tout au long de l'année

Aidée par la préfecture de Région qui lui accorde une subvention annuelle de 30 000 euros, OSE mobilise ses militants et toutes les bonnes volontés pour nettoyer les berges et milieux naturels d’Ile-de-France, mais aussi les camps roms disséminés sur son territoire. Des gants, sacs poubelle et masques ont été distribués, mercredi matin, et une dizaine de Roms ont aidé, deux heures durant, les écologistes à déblayer les contours et les abords du campement sauvage.

Une benne de 15 m3 remplie

Finalement, près de 15 m3 de déchets en tous genres ont rempli la benne mise à disposition par l’association. Madalina Marin, une jeune Rom de 21 ans, accompagne la petite équipe associative, tout en servant d’interprète. La jeune fille réside dans un foyer d’accueil à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et s’est insérée dans la vie active. Elle a traduit les consignes de propreté et d’hygiène, invariablement répétées par Edouard : « Ce n’est pas bon pour vous de vivre au milieu de vos ordures. De plus, vous donnez une mauvaise image de vous-mêmes aux Français. Mettez toujours vos ordures dans des sacs plastique et disposez-les en bordure de la route ».

Facebook : OSE – www.oseonline.fr

 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="54465,54479,54463"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top