×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 580

Othis ► Librairie-presse : la mairie a acheté le fonds de commerce

La municipalité d'Othis a signé hier, lundi 24 octobre, l'achat du fonds de commerce presse de La Jalaise. Le magasin sera repris par une nouvelle exploitante.

La librairie-presse d'Othis ne fermera pas. La ville vient de signer l'achat du fonds de commerce avec l'ancien gérant, Philippe Foirest, qui prend sa retraite.

Le conseil municipal avait voté pour que le maire, Bernard Corneille, soit autorisé à signer les trois actes notariés : l'un pour l'achat du fonds de commerce avec l'ancien propriétaire, le second pour le contrat de bail commercial et enfin le troisième pour le contrat de location gérance.

En effet, si un premier candidat à la gérance s'est désisté au dernier moment, un second s'est présenté juste à temps pour que l'activité n'ait pas de coupure, si ce n'est que de quelques jours pour inventaire et de menus travaux intérieurs.

Jocelyne Guilbert vient de Bretagne. Ce soir, elle a confié à magjournal :

othis-librairie Jocelyne Guilbert, au centre, entre Philippe Foirest et Martial Gelinat, 1er adjoint

"J'ai voulu me rapprocher de mes petits-enfants. J'en ai trois à Villeparisis et un à Betz (Oise). C'est ma fille qui m'a prévenue qu'il y avait un commerce qui se libérait à Othis. Ça s'est fait vraiment rapidement. Je vais faire des petits travaux de rafraîchissement du magasin et après, si je trouve de la place, j'aimerais bien faire quelques produits du terroir en plus de la librairie-presse et jeux". Jocelyne, dans le commerce depuis l'âge de 16 ans, a déjà tenu un bar tabac presse. Elle s'était reconvertie dans la vente ambulante de crème de caramel au beurre salé... C'est sans aucun goût amer qu'elle a quitté les marchés et avec une énergie enthousiaste qu'elle ouvrira sa librairie le 2 novembre.

La gérante payera un loyer à la mairie
Si la mairie a acheté le fonds pour 65 000 euros, les murs appartiennent toujours à la SCI familiale des Foirest. Ceux-ci vont louer les locaux à la municipalité. Le coût sera répercuté sur la gérante. "Ce sera une opération blanche" précise le maire.

Bernard Corneille est attaché à la diffusion de l'information et de la culture. Depuis plusieurs années il a mis en avant le chéquier-presse que la mairie distribue aux jeunes majeurs de la ville, ainsi que le salon des bébés lecteurs. Les Othissois, à qui la mairie a peut-être donné le goût de la lecture et de l'information, ne perdront pas leur librairie-presse... et jeux. Le maire déclare : "Alors que nos voisins ont vu disparaître une librairie fort ancienne, il ne subsiste que celle d'Othis, la seule à plusieurs kilomètres à la ronde. Journaux, magazines, jeux de la Française des Jeux, papeterie, sont accessibles à des milliers d'Othissois, de Dammartinois et autres voisins venant également de l'Oise".

Si la librairie n'avait pu être reprise, le fonds de commerce aurait trouvé preneur pour d'autres activités. "Il était question de kebab ou de friterie, des commerces qui sans nul doute n'auraient pas participé de la même façon à l'attractivité du centre commercial de La Jalaise" souligne le maire.

 

 

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top