Mitry-Mory ► Un nouveau chef pour les sapeurs-pompiers

Après six années à la tête du centre d’incendie et de secours de Mitry-Mory, le capitaine Paul Cluzel cède sa place à Lary Charlet, également capitaine. La cérémonie de passation de commandement s’est déroulée, mardi 31 janvier, devant officiels et sapeurs-pompiers professionnels.

Place aux jeunes ! Pour succéder à Paul Cluzel, chef du centre d’incendie et de secours (SDIS) de Mitry-Mory depuis six ans, la direction départementale des sapeurs-pompiers a fait le pari de la jeunesse. Son choix s’est porté sur un officier de presque dix ans le cadet de l’actuel et au parcours sensiblement différent. Là où le partant a bâti sa carrière en grimpant patiemment les échelons, son successeur a suivi une trajectoire express. Engagé comme volontaire à la caserne de Lognes en parallèle d’une carrière dans la fonction publique territoriale, Lary Charlet a enchaîné les concours d’officier, passant du grade de lieutenant à celui de capitaine en l’espace de quelques années.

Cérémonial militaire

Après une petite expérience comme adjoint de chef de centre à Coulommiers, le natif des Lilas (Seine-Saint-Denis) s’est distingué au sein du groupement Nord, l’une des cinq subdivisions administratives des pompiers du département. Mardi, la passation de commandement entre les deux hommes a suivi un protocole tout ce qu’il y a de plus officiel, réglé au millimètre près avec des accents militaires. La cérémonie était présidée par le colonel Eric Faure. Y ont pris part le sous-préfet de Meaux, Gérard Péhaut, la conseillère générale (PCF) Marianne Margaté et le maire (PCF) de Mitry-Mory, Charlotte Blandiot-Faride. Tous ont loué les qualités humaines du capitaine Cluzel, sa « disponibilité » autant que son « savoir-faire ».

Une équipe de 70 pompiers

De son passage à Mitry-Mory, l’homme de 44 ans retiendra avant tout « son apprentissage dans le management du personnel », qui l’a conduit à gérer le SDIS à la manière d’une « véritable entreprise ». L’officier rejoint le service de la planification opérationnelle, à l’Etat-major de Melun, où il fera office de référent aéronautique.

Vingt pompiers professionnels sont actuellement engagés au sein de la caserne mitryenne, soutenus par une cinquantaine de volontaires. Ces derniers ont participé l’an dernier à 1 500 interventions dans le secteur, qui inclut, outre Mitry-Mory, les communes de Mauregard, Compans et le Mesnil-Amelot.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="42169,42166,42168,42167,42170,42171,42172"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top