×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1400

Le Pin ► Municipales : Lydie Wallez mise sur "la stabilité, la cohérence et la compétence"

Lydie Wallez, 59 ans, cadre dans la fonction publique hospitalière, conduira la liste « Le Pin, ensemble et autrement ».

La liste de Lydie Wallez se veut sans étiquette et « dans l’intérêt du village ». Elle avait affronté Sylvie Fassier lors des précédentes élections et se montre confiante pour le scrutin du 5 mars.

Pas de programme miracle

La candidate n'a pas mis longtemps à monter sa liste, à l'inverse de ses deux rivaux, surtout Natacha Polidori qui reprendra la succession de Sylvie Fassier, maire sortant. Lydie Wallez n'a pas de recette miracle et mise avant tout sur la stabilité, la cohérence et la compétence. «  C’est une liste stable puisque c’est la même qu’en mars 2015 [Ndlr : les élections de 2014 avaient été annulées par le Conseil d’État]. C’est aussi une équipe soudée et compétente car, depuis cette date, le groupe s’est toujours mobilisé pour suivre l’actualité pinoise et défendre notre point de vue auprès de l’équipe majoritaire en place » souligne-t-elle. Parmi ses colistiers, Patrick Paturot, comptable, sera chargé des finances et Catherine Lagnès des affaires scolaires. Tous deux exercent déjà des fonctions dans une collectivité territoriale. Jean-François Page et Jean-Pierre Stepniewski seront à l’urbanisme et aux travaux.  Même si ce dernier est situé en fin de liste, il continuera à les épauler sur les dossiers.

Faire face à l'essor de la population

« Notre programme sera sensiblement le même qu’en 2015. Bien que basé sur trois ans, nous entendons apporter un confort moderne à notre village tout en lui conservant son âme et sa ruralité. Nous souhaitons prévoir les infrastructures qui n’ont pas été anticipées par le maire sortant et son équipe. En effet, presque 200 nouveaux Pinois sont attendus en mars » renchérit la tête de liste. En cas d'élection, elle n'augmentera pas la fiscalité.

Ses priorités : ruralité, école, voirie, sécurité

La candidate au fauteuil de maire veut préserver la ruralité du village et dit halte à « l’urbanisation galopante ». Elle reverra l’entretien des voiries, ainsi que la communication qui était « trop dématérialisée » au goût des anciens. Avec l'arrivée massive de nouveaux élèves suite au lotissement Kaufman et Broad, des travaux à l'école Etienne-Martin figurent parmi ses préoccupations, « C’est un problème car rien n’a été prévu jusqu'alors : pas de nouvelles classes et pas de travaux engagés ». L’installation de caméras de vidéo-surveillance est également envisagée. « Aujourd’hui, plusieurs communes ont bénéficié de l'équipement sophistiqué grâce aux récentes subventions réduisant le coût de près de 80 %. Pourquoi s’en priver dès lors que c’est l'une des préoccupations principales des Pinois ? » conclut-elle.

La tête de liste et son équipe tiendront une réunion publique vendredi 3 mars à 20 h 30, à la salle polyvalente Nicole-Paris.

Liste « Le Pin, ensemble et autrement »

Lydie Wallez, Patrick Paturot, Catherine Lagnes, Nuno Ribeiro, Elisabeth Chhieng, Jean-François Page, Sylvie Gabourg, Marc Rouchy, Tatiana Chanteau, Loïc Brunet, France Lachaud, Patrick Vedovati, Kinga Goldyn, Jean-Pierre Stepniewski, Fanny Lefèvre.

 

Liste Le Pin, ensemble et autrement

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top