×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 587
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Lagny-sur-Marne ► Conseil municipal : Les subventions aux associations ont enflammé le débat

L’attribution des subventions annuelles aux associations de la ville, réparties par secteurs d'activité, a ravivé les tensions entre majorité et opposition lors du conseil municipal du mardi 14 mars à Lagny-sur-Marne.

Les subventions accordées à soixante-quinze associations, pour un montant total de 403 193 euros, ont de nouveau enflammé la séance. Les élus d'opposition se sont abstenus de voter.

« Dans le contexte de crise que nous vivons, je déplore la  baisse des subventions aux associations à caractère social, soit au total une baisse de 16 %. La plus importante concerne celle de la Croix Rouge qui passe de 10 000 à 6000 euros. Vous allez la justifier par la fermeture de l’accueil de jour, mais nous regrettons cette fermeture dont la responsabilité vous incombe à 100 % » lance Jacques-Édouard Grée (Objectif Lagny) au maire. L’élu d’opposition cite également d’autres associations ayant subi cette baisse : L’école à l’hôpital, Les amis des anciens, Le don du sang, Le relais jeunes 77… Jean-Paul Michel rétorque qu’il est prévu un centre socio-culturel et de regrouper, au sein d’un pôle solidaire, plusieurs associations.

Des subventions revues à la baisse

« Nous observons que pour plus d’un tiers des associations, la subvention est revue à la baisse. Pour certaines, la diminution est peut-être un argument, mais c’est loin d’être le cas pour toutes » ajoute Michaël Lopez. « Vous estimez que, parce que vous construisez des vestiaires, vous êtes en droit de diminuer la subvention en fonctionnement. Ce que vous donnez d’un côté, vous le prenez de l’autre » poursuit l’élu d’Objectif Lagny.

« Vos propos sont insultants »

Des propos qui ont fait bondir de leur siège Sébastien Monot, adjoint à la culture, Dominique Girard, adjoint au sport, et Florence Blanchard, adjointe aux affaires sociales et  CCAS. Christiane Libermann, conseillère déléguée à l'animation et vie associative, a été cinglante : « De même, les propos que vous tenez sur votre blog sont insultants, monsieur Lopez. C’est insultant pour ceux qui travaillent sur les dossiers. Il faut respecter les règles de la charte que nous avons établie ensemble pour l’examen des dossiers de subvention. On essaie d’être extrêmement rigoureux et vous mettez en cause le service vie associative. Que vous vous permettiez des allégations sur notre travail et celui des services, je trouve ça insultant ! ».

La parole est libre

« Tout ce que j’ai exposé ici provient des associations elles-mêmes ; je n’invente pas » se défend Michaël Lopez. « Vous n’êtes pas le représentant des associations. Pour qui vous prenez-vous ? Si les associations veulent s’exprimer, elles peuvent le faire publiquement, venir protester en conseil municipal puisque je donne la parole en fin de séance » est intervenu le maire. « S’il y a des problèmes, les associations viennent me voir. Je suis la première en ligne. Je les reçois et je les écoute toutes : je ne fais jamais de différence » a renchéri Christiane Libermann.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="45719,45721"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top