×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563
Imprimer cette page

Mitry-Mory ► Commémoration pour la 72e journée nationale de la déportation

L’association des déportés de la Seconde Guerre mondiale, internés, résistants et patriotes, le comité des anciens combattants et victimes de guerre et le conseil municipal, ont rendu hommage aux déportés, dimanche 30 avril, au cimetière de Mitry-le-Neuf.

Une soixantaine de personnes a participé à la cérémonie du souvenir, pour ne pas oublier les atrocités de l’époque 1940-1945, infligées aux populations par l’occupation allemande.

Les associations perpétuent le souvenir de l'histoire de France, pour ne jamais oublier les rafles, les interrogatoires musclés, les coups, la torture, la déportation des personnes dans des conditions inhumaines, et les camps de la mort.

Marius avait 16 ans à l’époque. Il a combattu dans les forces françaises libres et se souvient : « Nous n’oublierons jamais les actes de barbarie, les crimes, les massacres que les nazis ont fait subir aux populations. Nous avons un devoir de mémoire envers les générations futures, pour que de tels moments d’horreur ne se reproduisent plus ».

La cérémonie a donné lieu au lever des couleurs, aux dépôts de gerbes, à une minute de silence et à la Marseillaise. Les élus et présidents des associations ont rappelé tour à tour lors de leurs allocutions,  la nécessité du devoir de mémoire envers les millions de personnes déportées ou exécutées pendant toutes les années de guerre.

Publié dansVie locale