Villeparisis ► Douze millions d’euros : le maire préfère épargner avant d'investir

Villeparisis va dégager un autofinancement de douze millions d'euros. Mercredi 10 mai, lors du conseil municipal, les élus d’opposition ont interrogé le maire sur l’affectation de la somme.

Le conseil municipal s’est réuni pour voter le compte de gestion et le compte administratif de la commune. Le budget primitif avait été approuvé le 29 mars. Marie-Claude Obélério, adjointe aux finances, a rappelé que le compte de gestion 2016 présentait un excédent de fonctionnement de 6 294 542 euros et un excédent d’investissement à hauteur de 5 938 544 euros, soit un total de 12 233 086 euros.

Mercredi, Michèle Pélabère, élue d’opposition (PS), a aussitôt interpellé le maire : « Vous avez un excédent de 12 millions d’euros et ce, malgré les baisses de dotation de l’État que vous déplorez. Ne pas dépenser, c’est aussi grave que mal dépenser. Depuis votre arrivée, vous demandez d’énormes efforts aux Villeparisiens, aux associations dont vous baissez les dotations ; ce qui a permis de faire 12 millions d’euros au cours de trois exercices. Qu’allez-vous donc financer avec ? ».

Hervé Touguet a rétorqué qu’il « était sain d’épargner pour investir ». Il souligné également les efforts de gestion fournis par la municipalité « qui ont dégagé un autofinancement permettant d’investir au mieux des intérêts des Villeparisiens ».

OMJ : un boni de liquidation bienvenu

Au compte administratif, les charges de personnel s’élèvent  à 15 322 064 euros. Elles ont progressé de 6,76 %, après l’intégration de l’OMJ (Office municipal de la jeunesse),  qui accueillait depuis 1996 les jeunes Villeparisiens pendant leurs vacances scolaires et temps libre. La commune recevra une somme de 342 407 euros au titre du boni de la liquidation de l’OMJ, suite à sa dissolution décidée par elle-même lors d'une assemblée générale en mai 2015. A compter de janvier 2016, ses activités ont été intégralement reprises par la municipalité.

« Vous vous souvenez que vous disiez que l’OMJ gaspillait l’argent ? Finalement, c’était plutôt bien géré puisque vous récupérez 342 407 euros » a lancé Michel Pélabère à Hervé Touguet. Le maire a précisé que le boni servirait « bien évidemment à financer des actions et services en faveur de la jeunesse ».

Une bonne capacité d'investissement

Les dépenses financières représentent 405 447 euros, soit une diminution de 6,65 %. « Le remboursement du capital de la dette a été de 983 529 euros. Le remboursement de la dette est quant à lui entièrement couvert par l’épargne brute. La commune peut donc conserver un niveau d’épargne lui permettant de maintenir une bonne capacité d’investissement pour ses projets dans les années à venir » a indiqué Marie-Claude Obélério.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="50771,50769"]

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top