×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Mitry-Mory ► Lutte : c’était le challenge Charles Kouyos, samedi dernier

Le challenge de lutte, Charles-Kouyos, s’est déroulé samedi 20 mai, au gymnase Micheline Ostermeyer de Mitry-Mory, devant un public en liesse.

Mitry-Lutte s’est illustré en tournoi d’honneur sur la deuxième marche du podium, derrière le club d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).  Le tournoi d’excellence a également été remporté par le club d’Aulnay devant le club d’Alforville (Val-de-Marne).

Malgré les encouragements des supporters, Mitry-Lutte reste sur la deuxième marche du podium. Frédéric a tout donné, il lui manquait un petit rien pour dominer son adversaire : « Les combats sont âpres. Si je pars bien au début, il me bloque la jambe, puis au corps à corps, il sort plus fort, et je perds la manche. Je ferais mieux la prochaine fois. Ne rien lâcher est la devise de Mitry-Lutte ».

Mélonin Noumonvi, champion du monde de lutte gréco-romaine, accompagné de l’équipe de France, sont venus soutenir l'événement. Cyril Le Meur, champion de France de lutte  en catégorie vétéran, commente : « C’est un rituel chez les lutteurs. L’équipe de France, généralement accompagnée d’un champion en titre, se déplace lors de championnats interclubs ou régionaux pour motiver les troupes. C’est important pour les jeunes lutteurs d’avoir des références ».

Mitry-Lutte, le club organisateur, avait installé un espace restauration à l’entrée du gymnase pour le réconfort de tous. Lutteurs et accompagnateurs pouvaient reprendre des forces entre deux combats.

Madeleine, d’Alfortville, maman de Jérémy, un jeune lutteur, déclare  : « La lutte est le sport le plus pratiqué dans le monde. Les jeunes apprennent à canaliser leur énergie, à se dominer face à leur adversaire, c’est une bonne école ».

« Les bénéfices de la buvette financeront l'achat d’une motopompe pour l’irrigation des cultures maraîchères  à Loumbila, au Burkina-Faso. D’autres événements seront mis en place d’ici la fin de l’année pour compléter la cagnotte » explique Christophe Hingant, le président du club mitryen.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="51779,51777,51776,52091,51780,51778,52092,51781"]
Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top