Thorigny-sur-Marne ► Christian Robache crée l'association Horizons pour "valoriser la politique locale"

Le maire de Montévrain, Christian Robache, a tenu une réunion publique à Thorigny-sur-Marne, lundi 29 mai, pour lancer son projet de création d'une association citoyenne : « Horizons, le mouvement du parler vrai ».

« Cela fait des années que je me pose des questions sur comment réinventer la politique locale, et surtout comment la mettre en avant. C’est pourquoi, j’ai voulu lancer quelque chose entre les élections présidentielles et législatives » a justifié Christian Robache, devant une trentaine de participants, dont des élus des 8e et 10e circonscriptions.

Avec son franc-parler habituel, le maire LR de Montévrain a développé ses idées « pour remettre le citoyen au cœur de la vie de la cité » : « Je veux qu’on parle vrai, qu’on se dise les choses. Il y en a marre d’être attachés à des systèmes politiques partisans qui, aujourd’hui, n’ont aucun résultat. Emmanuel Macron est là parce qu’il a su mettre en mouvement quelque chose qui ne fonctionnait plus. Regardez les législatives : les candidats En Marche sont en place depuis peu. Or nous, les gens de droite, les LR, on a investi des candidats depuis bien longtemps ».

Un mouvement ouvert à tous

Son association, qu’il veut républicaine et sans étiquette, sera accessible à tous : « Je suis un homme de droite, c’est mon choix et j’ai des convictions à défendre. Par contre, cela fait huit ans que je suis maire et que je m’aperçois que le climat politique ne change pas ». Il reconnaît que si l’arrivée du nouveau président de la République « commence à révolutionner le monde politique ». Son parti, Les Républicains (LR), « ne se réinvente pas, ne s’interroge pas et reste toujours dans les mêmes méthodes ».

Porter le renouveau citoyen

« Quel sont aujourd’hui la position et le rôle de l’élu local ? Car c’est tout de même lui qui crée de la cohésion territoriale, ainsi que la cohésion sociale du pays ! » poursuit le trésorier des maires d’Ile-de-France (AMIF). Il dénonce les réseaux, le copinage, l’usure et le cumul des mandats. Pour lui, il est indispensable de réhabiliter le statut du maire, homme de terrain et premier personnage politique dans le quotidien de tout administré. Pédagogie et concertation seront parallèlement déployées pour favoriser l'implication du citoyen dans la vie et la gestion de sa commune.

Il déplore un manque de vision sur l’avenir

Christian Robache prône la fusion des communes, surtout celles qui sont de même taille. Elle relève selon lui d’une logique de territoire, en même temps que d’une vision sur l’avenir : « Les collectivités ne sont pas le chéquier de l’État et ce dernier doit assumer ses fonctions régaliennes. Pour autant, fusionner entraînera une mutualisation des coûts car, avec la baisse future des aides de l’État, c’est nécessaire et même inéluctable. A Montévrain, les équipements ont toujours été conçus pour une utilisation intercommunale ». Il insiste sur l'attribution des compétences aux intercommunalités dont celle, primordiale, de la santé « qui doit être mieux structurée pour éviter de faire n’importe quoi, n'importe où ».

Opérationnel dès la rentrée de septembre

Son mouvement s’articulera autour de l’élaboration d’une charte de valeurs, à laquelle élus et administrés pourront adhérer afin de retrouver leur vraie place et travailler ensemble sur des projets « au service exclusif de l'intérêt général ».

Les statuts vont être déposés en préfecture. Christian Robache sera le président de l'association dont le siège social sera à Montévrain. Elle devrait être active dès septembre, mais d’autres réunions seront organisées sur l’ensemble du territoire de Marne-et-Gondoire (et même ailleurs) « pour fédérer toutes les énergies et compétences volontaires ».

[gallery type="slideshow" size="large" ids="52669,52668,52667"]

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top