×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Monthyon ► [Vidéo] Souvenirs au château et pêche à l’étang

C'était plein air à Monthyon, dimanche 4 juin, entre la journée des jardins dans le parc du château de Jean-Claude Brialy, avec ses figurants en costume de l'époque du film, Eglantine, et la fête de la pêche à l’étang de la grue avec l'association des pêcheurs du Pays de Meaux.

La mairie de Meaux, propriétaire du château, et l’association « Les amis de Jean Claude Brialy » avaient donné rendez-vous dans les jardins du château pour un hommage à l’artiste décédé il y a dix ans. Tout l'après-midi, les visiteurs ont pu déambuler dans le parc bien vert et fleuri, y croiser les figurants costumés du spectacle historique de Meaux, et visiter une exposition sur le thème du film « Églantine ». Les enfants étaient nombreux autour du sculpteur de ballons et de l’atelier de maquillage animé par Christophe Verger et ses "p'tits coups de main ».

Pour l'occasion des journées aux jardins, l’ensemble vocal féminin Fasuperla, dirigé par Yves Müller, a ajouté deux chants à son répertoire : « Göttingen » et « Dis, quand reviendras-tu ? », deux chansons célèbres de Barbara, amie de Jean-Claude Brialy. L'ensemble était accompagné par Yann Lombard sur le piano acheté par Jean Claude Brialy pour Barbara, disparue il y a vingt ans. "C'était un moment d'une grande émotion de voir sortir le piano du château" a souligné Marc Rousseaux, l'ordonnateur de l'événement.

La soirée a repris vers 22 heures avec la projection du documentaire « Une maison, un artiste : Jean Claude Brialy » en présence de Jean-Jacques Debout, compositeur de la musique du film « Églantine » projeté en clôture de la journée.

Sur les bords de l’étang

Pendant que les uns baignaient dans la culture brialyenne au château, d'autres cultivaient l'art de la ligne à l'étang de la Grue, à l’occasion de la journée nationale de la pêche. L’AAPPMA du Pays de Meaux avait invité tous les amateurs à une journée pêche. Mickaël Saillant, secrétaire et chargé de communication, explique : « Dans le cadre de la fête, la pêche est gratuite pour tous si la journée est organisée par une association de pêche. Les pêcheurs peuvent venir avec leur propre matériel ou nous prêtons tout ce qu'il faut et fournissons amorces et appâts ».

On pouvait trouver un stand d’information animé par le garde-pêche, Michel Guillot, et un barbecue a permis de faire griller les saucisses pour la trentaine de participants.

AAPPMA : Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="53421,53425,53432,53424,53414,53417,53422,53423,53420,53419,53429,53413,53418,53426,53416,53415,53412,53409,53431,53430,53410,53427,53428,53433,53402,53399,53407,53406,53405,53404,53403,53401,53400"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top