Législatives ► Les nouveaux visages de la Seine-et-Marne nord à l'Assemblée nationale

Assemblée nationale : Jean-François Parigi, Rodrigue Kokouendo, Jean-Michel Fauvergue et Stéphanie Do ont été élus députés, dimanche 18 juin. Ils entreront demain, mercredi 21 juin, pour la première fois dans l'hémicycle du palais Bourbon.

Rodrigue Kokouendo, Jean-Michel Fauvergue et Stéphanie Do sont de nouveaux visages dans le paysage politique seine-et-marnais. Les nouveaux élus aux législatives rejoindront Franck Riester (LR), un des seuls députés réélus du département. Jean-François Parigi, adjoint au maire de Meaux, était déjà également conseiller départemental.

6e circonscription : Jean-François Parigi élu au finish

Le premier adjoint au maire de Meaux a rattrapé son retard du 1er tour et remporte finalement, assez confortablement, une élection qui s'annonçait serrée face à la candidate de REM Laëtitia Martig-Decès avec 55,11 % des voix. Le bras droit de Jean-François Copé devra abandonner son mandat de conseiller départemental. Sur sa page Facebook, le nouveau député Les Républicain a déclaré : "Des défis immenses nous attendent. Je ferai tout pour que la voix de nos villages, villes et quartiers soit forte !"

7e circonscription : Rodrigue Kokouendo élu confortablement

Le candidat a conforté son avance sur la candidate du FN, Béatrice Troussard avec  61,48 % des voix. Le député de REM succède à Yves Albarello. Le cadre bancaire s'est rendu chez son employeur à Pantin (Seine-Saint-Denis) pour négocier sa "mise en disponibilité". Dès mercredi, un emploi du temps chargé attend le nouveau parlementaire.

8e circonscription : Jean-Michel Fauvergue largement élu

L'ancien patron du Raid remporte largement l'élection avec 67,19 % des voix face à la candidate Les Républicains, Chantal Brunel. Après 39 ans dans la police, l'un des députés les mieux élus de Seine-et-Marne veut "servir les citoyens" d'une autre manière. Son expérience en matière de sécurité et de lutte contre la délinquance devrait être un atout pour le groupe REM à l'Assemblée nationale.

10e circonscription : Stéphanie Do élue "avec bienveillance"

La "bienveillance", c'est son mot... La candidate obtient 56,31 %  des voix et bat le candidat de France insoumise, Maxime Laisney. Stéphanie Do réussit sa première présentation en politique en venant à bout, dès le premier tour, de Juliette Méadel, secrétaire d'Etat (PS) chargée de l'aide aux victimes sous le gouvernement Valls, et de Céline Netthavongs, conseillère départementale UDI-LR. La nouvelle députée souhaite durant son mandat continuer à travailler de manière "collaborative" en mettant en place des ateliers thématiques dans la circonscription.

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top