×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 574

Dammartin-en-Goële ► Les commerçants veulent faire renaître l'association

Les commerçants de Dammartin-en-Goële aimeraient bien arriver à sortir la tête de l'eau. Ils envisagent de faire renaître l'association moribonde. Une réunion avec la mairie aura lieu ce soir et chacun pourra s'exprimer.

Si on demande aux commerçants de Dammartin comment se portent leurs affaires, on obtient immanquablement deux sortes de réponses : les uns disent que ça va, les autres que ça ne va pas et voient d'un mauvais œil les tentatives de la municipalité pour "redonner du dynamisme à la ville".

Une partie des commerçants souhaite relancer l'association qui n'a plus réellement tourné depuis un moment. En 2014, en même temps que l'arrivée de la nouvelle municipalité, un soubresaut avait laissé espérer aux gérants le retour d'un dynamisme. L'assureur François Alves, de Thelem, avait pris la présidence du groupe mais l'usure l'a emporté sur l'énergie.

Cependant les commerçants ne se laissent pas abattre et vont tenter à nouveau de se fédérer pour s'en sortir. Laurent Pique, le gérant d'un supermarché discount, explique : "Nous voulons faire une nouvelle association ou remonter l'ancienne mais en tout cas rebooster les choses. Il s'agit de trouver des solutions pour attirer plus de clients".

Ce soir, les problématiques du stationnement et de la circulation devraient être abordées. "Les commerces sont tous concentrés dans le centre-ville. Il faut prendre la voiture même pour prendre une baguette de pain" constate Virginie, une habitante des Vergers. Son voisin, Jean-Michel, est plus pessimiste : "Dammartin est devenue une ville dortoir. Il est de plus en plus difficile de faire vivre un véritable commerce de proximité". Le Dammartinois pointe du doigt les "trop nombreux supermarchés".

D'autres commerçant voient en la boutique éphémère mise en place par la mairie une concurrence à laquelle ils ne s'attendaient pas et ils commentent : "On nous avait dit qu'il n'y aurait pas de concurrence mais c'est faux".

De son côté, la mairie s'évertue à apporter des solutions pour donner un coup de fouet à la consommation à Dammartin et à la fréquentation du commerce local. "La boutique éphémère draine la clientèle. Si ça attire des clients, on a plus de chances d'en voir aussi de nouveaux dans les autres magasins" indique Thierry Chevalier, délégué au développement économique et à la vie locale.

Les commerçants s'inquiètent aussi de l'ouverture d'un Carrefour à Saint-Mard. "Nous voulons anticiper l'arrivée du supermarché. Nous devons trouver une solution sinon, nous allons tous fermer" s'alarme l'un d'eux.

Une réunion est prévue ce soir, mardi 27 juin, avec la municipalité.

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top