Lagny-sur-Marne ► Conseil municipal : le maire doit faire face à deux groupes d’opposition

Le conseil municipal de la rentrée a eu lieu, mardi 12 septembre. Après l'éclatement d'Objectif Lagny, Jean-Paul Michel (UDI) a désormais face lui deux groupes d’opposition au lieu d’un seul. La situation n'est pas prévue par le règlement intérieur.

"Celui-là se reconnaîtra"

Avant d’ouvrir la séance, Jean-Paul Michel a tenu à exprimer « sa sidération, voire son indignation » à propos du comportement d'un élu de l'opposition : « J’ai appris que certains conseillers municipaux d’une certaine opposition se font passer pour des membres des services de la mairie afin d’obtenir des informations de partenaires de la Ville, dont Education nationale. Le procédé est malhonnête et crée une confusion entre nos partenaires, générant des tensions et des incompréhensions qui touchent des sujets relatifs à nos enfants et perturbent la sérénité et la confiance de nos partenaires ».

Il a ajouté : « Celui-là se reconnaîtra quand il aura connaissance de cette déclaration ». Personne n'a bronché dans les rangs de la minorité municipale. La remarque du maire visait un conseiller d’opposition absent. Or, ce soir-là, ils étaient deux à ne pas siéger, mais à avoir transmis leurs pouvoirs : Michael Lopez et Thierry Warin.

LEAD, le nouveau groupe

Objectif Lagny a éclaté début juillet avec le départ de Jacques-Edouard Grée et de Marie Saillier, sa présidente (Voir en rubrique "Tribune libre"). Ils ont fondé leur propre mouvement : LEAD (Lagny ensemble aujourd’hui et demain). « Notre mouvement est apolitique. Nous ne nous préoccupons pas de savoir si nos membres votent à gauche, à droite ou au centre. L’important est juste de vouloir agir ensemble dans le cadre des valeurs républicaines et dans l’intérêt des Latignaciens » avait déclaré, début septembre, Jacques-Edouard Grée, porte-parole du nouveau groupe.

Objectif Lagny a rejoint le parti présidentiel

De leur côté, les cinq autres élus d'Objectif Lagny (Michael Lopez, Marielle Helfer, Adrien Bernascon, Alain Gadan et Thierry Warin) ont décidé de rallier LREM, le parti présidentiel. « Les valeurs fondatrices d’Objectif Lagny sont proches de celles que portent le groupe LREM. Ce sont les compétences qui comptent avant toute ségrégation partisane » avait annoncé Michael Lopez, dans un communiqué paru début septembre.

Une situation imprévue

« Il faudra quand même que l’on se réunisse, à trois partis, pour gérer la nouvelle situation car le règlement intérieur ne prévoit pas ce type de cas. Il n’y a pas de solution évidente, pas de jurisprudence ni de règles bien déterminées sur le sujet » a prévenu le maire.

Le prochain conseil municipal aura lieu mardi 17 octobre.

Cinq élus d'opposition étaient présents mardi soir. De gauche à droite : Marie Saillier et Jacques-Edouard Grée (LEAD), Marielle Helfer, Adrien Bernascon et Alain Gadan (Objectif Lagny).

 

 
 

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top