Meaux ► [Vidéo] Vue sur ville et jazz brunch à l'Ibis Styles pour les journées du patrimoine

L'hôtel Ibis Styles à Meaux a célébré le patrimoine à l'occasion des journées dédiées, et plus particulièrement, dimanche 17 septembre, avec brunch art aux sons du jazz. En exclusivité pour Magjournal, la gestionnaire, Frédérique Lécrivain, a ouvert le toit terrasse avec sa vue à 360° sur Meaux, cité de Bossuet, et les chambres qui rappellent... l'écrivain et évêque.

La vue est époustouflante et l'émerveillement était au bout de l'escalier qui mène au toit. D'un coup, un peu comme s'ils n'étaient pas assez grands pour absorber le tableau, les yeux se prennent à survoler le paysage meldois et au-delà.

D'abord, la cathédrale domine la peinture. Puis des maisons et autres bâtiments, avec la Marne en fil conducteur, jaillit une nouvelle dimension : la rue Martimprey, la gare, l'ancienne sucrerie, la côte de la Justice vers Quincy-Voisins, Beauval, le temple protestant, l'église Saint-Nicolas, le monument américain et la résidence de la Corniche, Crégy-lès-Meaux, Villenoy, la chaussée de Paris... Tout y est, comme si le peintre avait méticuleusement ajouté les détails à l'intérieur même des immeubles et rues. On imagine tout ce qu'on ne voit pas.

La ville de l'évêque Bossuet, précepteur du dauphin Louis de France, fils du roi Louis XIV, vit et c'est d'ailleurs les phrases célèbres du philosophe théologien historien que Frédérique Lécrivain a choisies pour un hommage permanent à l'homme d'église en qui certains voient "le plus grand orateur que le monde ait connu".

Déco patrimoine "cœur meldois"

Dans les chambres et dans la salle du restaurant, à l'Ibis, l'Aigle de Meaux et ses citations sont partout, du sol aux murs. Les lits sont même surplombés par la reproduction d'un parchemin sur lequel figure la signature d'une de ses lettres, en vieux français. "Nous avons travaillé avec une archiviste qui nous a aidés à obtenir les droits de reproduction" indique Frédérique.

La décoration a été entièrement refaite en 2014. Frédérique est arrivée en août 2007, comme directrice jusqu'en 2010, et a racheté le mandat de gestion et la gestion de l'hôtel en 2010. Elle a alors lancé un grand programme de rénovation. "Il fallait que ça reste l'hôtel de la ville avec son histoire. L'enseigne Ibis Styles permet d'apporter le story telling et par ce biais de raconter l'histoire de la ville. Bossuet est une tranche de l'histoire de Meaux".

La gestionnaire explique : "Nous avons utilisé une couleur jaune orangée pour donner de la lumière et en même temps rappeler la moutarde de Meaux, un crème dans la moquette pour le brie. Cette couleur-ci n'a pas été facile à définir. Les chambres sont entourées du patrimoine meldois puisque les fenêtres donnent toutes sur la Marne, la cathédrale et la mairie. Ici on baigne dans l'histoire de Meaux et il me semblait essentiel d'accompagner les journées du patrimoine avec le jazz brunch pour que chacun puisse, peut-être entre deux visites en cœur de ville, avoir un petit moment de détente".

Coup de chance dimanche, les journées du patrimoine ont fait sortir le soleil sous un ciel couleur "Ile-de-France"et les bruncheurs de l'Ibis se sont installés sur la terrasse en bord de rivière ou dans la salle à côté du guitariste et du pianiste qui égrainaient leurs notes jazzy style Django ou de chanson française.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="61343,61345,61346,61348,61347,61344,61342,61341,61340"]
 
 

 

 

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top