Imprimer cette page

Meaux ► Mathieu a vécu la Fashion week aux Saisons : expérience

Les Saisons de Meaux ont fait leur Fashion week, samedi 30 septembre. Podium, maquillage, musique, public, et surtout défilé d'une vingtaine de mannequins amateurs locaux qui ont présenté les articles des boutiques du centre commercial. Mathieu a défilé pour la première fois à la Fashion week et il a aimé.

Les Saisons ont voulu mettre en avant leurs atouts et la Fashion week était le moment idéal pour l'événement qui présentait la collection automne. Près d'une dizaine de marques du centre commercial ont été présentées et l'animation a fait venir deux cents visiteurs qui ont pris le temps d'étudier les modèles, adultes et enfants, tous meldois. Mathieu Raimondo, 22 ans, a défilé. Il livre son expérience et ses impressions.

Expérience

En backstage, je n'en menais pas large. J'ai déjà défilé deux fois pour un autre événement, le Fashion tour, en mars 2016 et cette année, mais on est quand même toujours stressé avant un passage.

Le matin, on m'a fait essayer deux tenues chez Brice. Chaque mannequin avait une boutique attitrée et c'est Guillaume, l'organisateur du centre commercial, qui nous orientait. Pour moi, chez Brice, ça s'est vraiment bien passé. Ils ont été super sympas. Je devais porter un smoking style marié et puis un sportswear. Les modèles étaient imposés selon notre morphologie.

Après, en backstage, on s'encourageait les uns les autres. On se disait "Vas-y, t'es super ! De toute façon on est tous au même niveau..." le plus stressant pour moi, mais je crois savoir pour les autres aussi, c'était la montée des trois marches pour accéder au podium. On avait tous peur de se prendre les pieds dans le tapis rouge et de s'étaler devant le public.

Le fait d'être regardé, c'est ça le plus stressant. De savoir que tous les yeux allaient être braqués sur moi, ça me mettait vraiment la pression. Je crois que c'est amplifié avec les spectateurs qui regardent de la balustrade, tout en haut.

Ma famille et mes amis étaient là, sur le côté de la scène, et ça m'ajoutait du stress c'est sûr, mais du bon. Ils me stimulaient.

Après le défilé, j'ai pu discuter un peu par-ci par-là avec des spectateurs et certains ont semblé avoir été plus marqués par l'apparition de Fanny Harcaut, Miss Ile-de-France 2015 et Miss Seine-et-Marne 2017. Paul, un habitué des Saisons, âgé de 23 ans, les yeux encore pleins d'étoiles, m'a dit : « Le centre commercial est bien animé, chaque samedi et en semaine parfois. En plus, aujourd'hui j’ai pu rencontrer une Miss et je suis vraiment super content ».

Moi aussi j’ai eu la chance de vivre une expérience hors du commun. Défiler ainsi et se faire prendre en photo face au public qui vous observe de la tête aux pieds est stressant mais j'ai adoré. D'ailleurs on était là pour s'amuser. Tous les mannequins étaient d'accord là-dessus.

[gallery type="slideshow" size="full" ids="62769,62765,62768,62770,62766,62763,62767"]

 

 

 

Publié dansVie locale