×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Lagny-sur-Marne ► Artisanat créatif : Les fourmis vagabondes tiennent la forme olympique

[Galerie vidéo]

Les fourmis vagabondes, association d’artisans et créateurs franciliens en pleine forme, a de nouveau tenu salon au Welcome Bazar à Lagny-sur-Marne, dimanche 5 novembre.

Créée en juillet 2016, l’association Les fourmis vagabondes promeut la création artisanale seine-et-marnaise 100 % fait main et favorise la rencontre entre ses adhérents et le public. « Cette fois, c’est le thème des jeux olympiques qui a été retenu puisque Paris a été sélectionné pour les organiser en 2024. Nous avons treize stands de créateurs qui proposent exclusivement des produits locaux, originaux et uniques : bijoux, tableaux, ouvrages en textile, œuvres vintage... » explique Ingrid Plotegher, 38 ans, présidente de l'association.

Personnaliser l’heure

Kathleen proposait ses créations réalisées à partir de mouvements horlogers. « Je confectionne des horloges personnalisées. Je ne me suis pas enfermée dans un style ou une catégorie, laissant libre cours à mon inspiration » confie la jeune femme. Elle exposera le week-end du 2 décembre au Plessis-Trévise (Val-de-Marne) et samedi 9 décembre, à Lésigny.

Tout en finesse

Laurence vient de Tournan-en-Brie. « Je me suis initiée à la peinture sur porcelaine blanche il y a plus de dix ans. J’ai complété mon savoir-faire avec des cours de peinture et de dessin, en plus du modelage. L’achat d’un four m’a permis d’acquérir mon autonomie et de pouvoir créer davantage » explique-t-elle.

Sa voisine, Sandrine de Montévrain, réalise des bijoux fantaisie : « Je me suis spécialisée dans la création de bijoux en pâte polymère : sautoirs, colliers, bracelets, bagues, boucles d’oreilles. Mes créations sont faites à la main et chacune est bien sûr unique ».

Détourneur d’objets dans l’âme

Michel le lampiste, artiste de Tournan-en-Brie, détourne les anciens objets domestiques : « Je travaille un peu tout, selon mon humeur. 2017, c’est l’année du téléphone et c’est la raison pour laquelle j’en propose sur mon stand, mais, à la base, je travaille surtout la soudure et le bois ». Il réalise une quarantaine de lampes par an, des modèles exclusifs vendus 80 euros pièce.

Un salon qui inspire

Nguyen Tay, artiste peintre courtrysien, visitait le salon dimanche matin. Il n’a pas caché son intention de rejoindre Les fourmis vagabondes et exposer ses œuvres (aquarelles sur soie) au Welcome Bazar.

Amandine, une visiteuse chelloise, a beaucoup apprécié l’ambiance du salon : « Je connais bien Les fourmis vagabondes et j’apprécie beaucoup leurs créations. De plus, le fait que le salon se tienne au Welcome Bazar, où l’on peut venir bruncher, est vraiment une excellente idée ». Un espace photo, aménagé par Estella Balbastre, a incité exposants et visiteurs à poser dans un décor parisien des années vingt.

Suivre Les Fourmis vagabondes

L’association tient salon au Welcome Bazar chaque premier dimanche du mois, toujours sur un thème en rapport avec la saison.

Les prochaines expositions auront lieu

  • dimanche 3 décembre (Noël)
  • dimanche 7 janvier (Hiver, montagne)
  • dimanche 4 février (gourmandises, crêpes)
  • dimanche 4 mars (journée de la femme)
  • dimanche 1er avril (carnaval)
  • dimanche 6 mai (fleurs, champêtre)
  • dimanche 3 juin (guinguette, rétro)
  • dimanche 1er juillet (été, la plage)

www.lesfourmisvagabondes.fr

 
 

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top