Dammartin-en-Goële ► La ville et les commerçants planchent sur les conditions de stationnement

La municipalité de Dammartin-en-Goële veut densifier le centre-ville et renforcer le commerce local avec l'aide de l'association des commerçants. Les objectifs sont étroitement liés aux conditions de stationnement et par conséquent de circulation dans la ville.

Pour que le commerce local fonctionne et pour que le centre-ville retrouve une dynamique, la ville doit revoir son plan de circulation : "Nous réfléchissons à une extension du temps de parking afin de faciliter la circulation et le stationnement dans le centre-ville" explique la municipalité. Les élus veulent donner envie aux habitants de flâner dans le centre-ville : "En travaillant sur le dynamisme et le cadre de vie, on pourra inciter les gens à venir faire des achats. Il y a déjà quelques signes positifs : les commerçants rénovent les façades ou refont leur devanture. Le centre-ville est plus attrayant" affirme Michel Dutruge, le maire.

Un partenariat entre les élus et les commerçants

La municipalité déclare "soutenir activement" l'association des commerçants. En effet, ceux-ci ont fait revivre leur association. Le maire souligne : "L'association a une bonne dynamique. Les commerçants nous envoient régulièrement leurs doléances. Il n'y a qu'eux qui peuvent dire ce qui les pénalise, ce dont ils ont besoin et quelles sont les stratégies commerciales les plus adaptées. Ils proposent une réunion publique qui aura lieu mardi 21 novembre. Nous allons travailler avec Laurent Pique, le président, et tous les commerçants, sur plusieurs projets pour animer le centre-ville, durant les fêtes de Noël en particulier. Ils savent qu'ils ont notre soutien".

¨Pour la municipalité, les problèmes ne sont pas toujours faciles à régler d'autant qu'ils doivent être identifiés. Selon les commerçants, les besoins varient comme le plan de circulation dans la ville, ou les temps de stationnement. Les décisions ne sont pas faciles à arrêter et il faut se mettre d'accord : "Certains commerçants veulent des créneaux de 1 heure de stationnement, d'autres exigent des périodes de stationnement plus longues et même 2 heures ne suffisent pas. Je suis persuadé qu'en travaillant ensemble, nous trouverons des idées et des solutions" affirme encore Michel Dutruge. La municipalité a annoncé qu'une personne sera prochainement désignée pour travailler en particulier sur le dynamisme local.

 

 

Publié dansVie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.