Lagny-sur-Marne ► Opposition : les élus de Lead veulent « une ville plus généreuse et à taille humaine »

Lead (Lagny ensemble aujourd’hui et demain), groupe d’opposition municipale créé début septembre, a affirmé son désaccord, lundi 27 novembre, sur le bilan dressé par Jean-Paul Michel, le maire de Lagny-sur-Marne, lors de sa réunion publique du 16 novembre.

Dans un communiqué publié lundi, Jacques-Édouard Gréé et Marie Saillier, les deux élus de Lead qui siègent au conseil municipal, dénoncent « la politique, principalement comptable, menée par Jean-Paul Michel depuis son élection en 2014 ». En écho au bilan à mi-mandat du maire [lire notre article du 21 novembre], ils revendiquent « une ville plus généreuse et à taille humaine ».

Une fiscalité jugée trop lourde

A l’instar des cinq élus d’Objectif Lagny, le second groupe d’opposition municipale, Jacques-Edouard Grée et Marie Saillier condamnent « l’augmentation de 25 % de la part communale des impôts locaux que la mairie fait injustement payer chaque année aux contribuables latignaciens ». Selon eux, une augmentation de l’ordre de 5 % aurait suffi.

Urbanisation : intensive et trop rapide

Les deux élus déplorent l'urbanisation « intensive et trop rapide, avec plus de 1 500 logements en cours et en projet ». Selon ces dernier, les services et équipement pour accompagner l’augmentation des Latignaciens "ne seront pas suffisants". Le stationnement, la circulation, les transports, les écoles et les crèches seront "saturés". « La qualité de vie de chacun d’entre nous et de nos enfants souffrira de cette banlieurisation » affirment-ils.

Parallèlement, ils pointent la décision de ne pas reconstruire le centre de loisirs, la fermeture de plusieurs services de proximité à la population : l’école maternelle d’Orly Parc, le service emploi, l’accueil de jour, la Croix Rouge, le parking des Tanneurs « sans véritable alternative ».

« Nous déplorons également les méthodes de Jean-Paul Michel, dont la politique de communication déforme souvent la vérité » poursuit Jacques-Edouard Grée dans le communiqué.

Des satisfécits tout de même

En revanche, les deux élus plébiscitent la programmation culturelle de l’espace Charles-Vanel : "La fréquentation annuelle de la salle est en effet passée de 1 300 spectateurs en 2014 à 6 500 spectateurs aujourd’hui".

Le renforcement des effectifs de la police municipale, l’ouverture du RAM (Relais d’assistantes maternelles), ainsi que l’accroissement de l’amplitude horaire des crèches, recueillent de même leur approbation.

 

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top