Dammartin-en-Goële ► Les enfants des écoles auront des tablettes connectées

[Galerie photo]

La Ville va investir davantage dans la modernisation des écoles afin qu’elles soient « en phase avec leur temps ». Tableaux blancs modernes, tablettes connectées et robots programmés seront bientôt l’environnement normal de tous les écoliers de Dammartin-en-Goële.

Dammartin a voulu faire entrer Internet dans les écoles et a commencé par Henri-Dunant. A l'occasion des vœux du maire, jeudi 18 janvier, les élus ont expliqué le choix de l’école : « Nous avons questionné les différentes écoles de la commune et le corps pédagogique de l’école Henry-Dunant a manifesté un grand intérêt à changer son mode de travail et aussi à bénéficier de matériels nouveaux ».

A l’école Dunant, finis les tableaux noirs poussiéreux et l’écriture à la craie : les professeurs écrivent au feutre effaçable ou projettent des cours colorés, des images, des courbes, sur les tableaux numériques blancs. Un stylo connecté permet d’agir en direct sur le tableau.

En 2018, toutes les écoles

"sur la même longueur d’onde"

L’école a également bénéficié d’outils plus élaborés : des robots pour que les enfants découvrent la programmation et des ateliers pour apprendre le codage. En 2018, les élus souhaitent étendre l'investissement en faveur de la pédagogie et la modernité à toutes les écoles de la ville. Lors des vœux de la municipalité, le maire, Michel Dutruge,  a ainsi rappelé : « C’est un travail important qui doit être fait afin d’offrir à tous des conditions optimales d’enseignement. La ville a investi dans la modernité. Les nouveaux matériels scolaires ont pour objet de permettre aux élèves et aux enseignants d’évoluer dans un environnement en phase avec leur temps ».

Reportage dans l’école

Au premier trimestre de l’année 2017-2018, l’école a accueilli une équipe de journalistes de télévision. Le maire a rappelé les faits lors des vœux : « Le 21 novembre 2017, l'école Henry Dunant a accueilli Fabrice Colaro et une équipe de TF1 dans le cadre d’un reportage sur l’apprentissage du codage numérique dès l’école primaire. Thomas Menendez, professeur d’une classe de CM2, et Christophe Noullez, professeur de technologie, ont mis en place des ateliers consacrés au codage et à la programmation. C’est à l’aide de petits robots qui répondent aux doux noms d’Ozobot, bee-bot ou encore M-Bot que les enfants découvrent les mystères de la programmation informatique ».

Des élèves plus motivés

Toutes les activités proposées par les enseignants sont en relation directe avec le programme officiel de l’académie. La municipalité a relevé et souligné les bénéfices pour les écoliers : « Lorsqu’on les interroge sur l’apport du numérique dans les apprentissages, les enseignants répondent qu’ils ont constaté chez leurs élèves une progression vers plus d’autonomie, de créativité et d’intelligence collective, ce dont il y a tout lieu de se féliciter ».

Les écoles seront rénovées

Michel Dutruge a également rappelé, jeudi, qu’une étude a été réalisée sur les bâtiments scolaires : « L’état des lieux est catastrophique. En 2018, une grande réflexion sur la rénovation s’impose. On veut éviter le rafistolage. Les bâtiments aussi doivent être en phase avec notre temps ». La municipalité veut ainsi investir dans la modernisation des outils scolaires mais également dans la rénovation des bâtiments.

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°43 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top