×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1400

Le Pin ► Une micro-crèche et un pôle de santé à l’étude

[Galerie photo]

Le Pin va se doter d’une micro-crèche et d’un pôle de santé. Le maire, Lydie Wallez, l'a annoncé, samedi 20 janvier, à la salle polyvalente Nicole-Paris.

La révision du PLU (Plan local d’urbanisme) est en cours. Sa modification partielle permettra, dans un premier temps, la construction d’une micro-crèche privée de dix berceaux et d’un pôle de santé, « qui réunira sur un même lieu plusieurs praticiens ».

Tous deux seront implantés sur un terrain, rue de Courtry, et les travaux devraient démarrer en 2019.  Ils viendront renforcer l’activité de la pharmacie, située en face de la Poste. « Les deux dossiers sont importants et nous souhaitons les voir aboutir dans les prochains mois » assure Lydie Wallez. « A l’heure où notre pays traverse une crise de désertification médicale, touchant principalement les petites communes, nous avons à cœur de maintenir, voire développer, l’offre actuelle en travaillant sur le projet en concertation avec les professionnels de santé déjà implantés sur notre commune » poursuit le maire.

Stationnement, le point noir du village

Le maire reconnaît que le stationnement reste problématique : « Nous avons vu notre population s’accroître de 15 % durant l’été dernier : 200 personnes ont aménagé dans un seul secteur, celui du lotissement Kaufman et Broad où le nombre de places a été sous-estimé et mal pensé ». La municipalité projette l’agrandissement et la réfection du parking donnant à la salle polyvalente, ainsi que la création d’un nouveau.

Le Seine-et-Marne express s’arrêtera au Pin

Un arrêt de la ligne 19 Seine-et-Marne express sera aménagé au niveau du rond-point, côté Chelles. La ligne reliera Torcy à Roissy CDG via les gares de Chelles et de Vaires-sur-Marne. « De même, toujours en partenariat avec Xavier Vanderbise, notre conseiller départemental, mais aussi avec Pascal Pian, maire de Villevaudé, nos agriculteurs et des représentants de l’Etat et du Département, les déchets déposés au rond-point du RD34 ont enfin été évacués » ajoute l'élue. Une barrière empêche désormais les décharges sauvages et des portails vont être posés aux entrées des chemins ruraux jouxtant le secteur. Seuls les agriculteurs y auront accès.

La vidéosurveillance va arriver

Le dossier de la vidéosurveillance a été validé par la préfecture et des caméras vont bientôt couvrir sept endroits du village. L’équipement est estimé à 100 000 euros et devrait bénéficier d’une subvention de l’Etat à hauteur de 80 %.

Un budget serré

Élue maire il y a dix mois, c’était la première cérémonie de vœux pour Lydie Wallez. Elle a rappelé les faibles marges de manœuvre pour la commune. « La dotation globale de fonctionnement a été de zéro euro en 2017. La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des contribuables locaux n’arrangera rien. Même si l’on nous annonce qu’elle sera intégralement compensée par l’Etat, nous resterons vigilants ».  En 2017, la taxe d’habitation avait rapporté 305 072 euros au village.

 

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top