Mitry-Mory ► Urbanisme : la ville dessine son futur à l'horizon 2030

En révision depuis octobre 2014, le plan local d'urbanisme (PLU) de Mitry-Mory entre dans sa dernière phase. Les élus ont arrêté son projet, mardi 13 février, sauf ceux de l'opposition qui ont choisi l'abstention. Après les formalités réglementaires, dont une enquête publique en juin, il devra être approuvé par le conseil en septembre.

Le PLU prévoit de nouvelles règles pour construire dans la commune. Marianne Margaté, première adjointe au maire pour l’aménagement du territoire, a retracé, mardi,  les étapes successives de son élaboration, dont le bilan de la concertation citoyenne qui a réuni 150 habitants.

Les cinq grands axes du PADD

Finalisé en novembre 2016, le PADD (plan d’aménagement et de développement durable) constitue la pièce maîtresse du PLU. Marianne Margaté précise : « Les cinq grands axes du PADD sont la préservation et mise en valeur du cadre de vie, la maîtrise et le développement de la ville pour le maintien des grands équilibres, la promotion d’une forte dynamique d’emplois et d’activités, le maillage du territoire pour améliorer les déplacements, une meilleure prise en compte des risques et nuisances ».

Les règles pour les zones d'habitat

Afin de préserver les cœurs d’îlot, au-delà de la bande des 20 mètres, une seule annexe sera limitée à 15 m² d’emprise (contre 30 m² aujourd’hui). La non-constructibilité au-delà de la bande de 20 m est conservée, et même renforcée, avec l’interdiction de créer de nouvelles voies. Deux places de stationnement extérieures seront autorisées pour chaque construction individuelle et des espaces réservés aux vélos devront être créés à partir de deux logements.

Les grandes zones d’urbanisation

La ZAC de Maurepas (cinq hectares) accueillera deux cents logements et de nouveaux équipements. Marianne Margaté indique : "L'opération terminera l’aménagement du quartier du Bourg, dans la continuité de celle dite de Corbrion. Un espace paysager central préservera les transparences visuelles entre les îlots et les espaces publics".

Le quartier de Mitry-le-Neuf (cinquante hectares) a été identifié comme un pôle de développement à fort potentiel pour accueillir, d’ici une vingtaine d’années, 1 500 logements et 75 000 m² d’activités.

Le quartier Mory-Acacias, composé d’habitations « relativement hétéroclites », va être réaménagé. La frange paysagère et le ru des Cerceaux seront mis en valeur.

L'opération d’aménagement sur le secteur de Corbrion devrait permettre d’accueillir quelques logements et de nouveaux équipements. La municipalité s’engage à privilégier les dessertes piétonnes et l’accès aux transports en commun.

Enfin, la ZAC de Mitry-Compans va s’étendre de dix-huit hectares.

Prévisions démographiques à l’horizon 2030

Pour conclure, la première adjointe explique : « Aujourd’hui, d’après notre étude, notre PLU répond aux objectifs du SDRIF (schéma directeur de la région Ile-de-France). Il traduit le choix d’un développement modéré qui suit la tendance des vingt dernières années en matière d'augmentation de la population ». Ainsi, 23 600 habitants - soit plus de 3 900 habitants - 1 635 logements et 1 200 emplois sont pressentis à l’horizon 2030.

 
 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.