Noisiel ► Police de sécurité du quotidien : quatre nouveaux policiers municipaux compléteront le dispositif

Quatre nouveaux policiers municipaux sont entrés en fonction hier, lundi 12 mars, à Noisiel. Avec les agents et l'extension du déploiement de la vidéo-protection, la municipalité renforce et complète le dispositif de sécurité du quotidien et veut repousser le trafic de drogue.

Les effectifs de la police municipale ont été renforcés et monte le nombre à seize agents. Dan les évolutions, ceux-ci disposent dorénavant d'un véhicule supplémentaire. Le maire de Noisiel, Mathieu Viskovic, a annoncé, vendredi 9 mars, lors du lancement du dispositif de la police de sécurité du quotidien (PSQ), que la police municipale serait sur le terrain aussi la nuit, jusqu'au dernier RER. "Nous avons constaté que les guetteurs prennent le train pour rentrer chez eux. Notre but est aussi de dégoûter les consommateurs de drogue de venir acheter leurs produits à Noisiel".

Renforcement de la vidéo-protection

L'augmentation des moyens pour la sécurité se poursuivra avec l'installation de nouvelles caméras dans les quartiers du Bois de la Grange et des Deux-Parcs d'ici la fin de 2019. Le cours du Luzard a déjà été entièrement quadrillé avec dix-neufs appareils reliés à un nouveau centre de surveillance urbaine (CSU). Celui-ci sera opérationnel à partir de vendredi 23 mars.

Un point de bascule

Pour le maire, Noisiel serait sur un point de bascule pour les trafiquants de drogue. "Il faut tout mettre en œuvre pour que la ville ne tombe pas du mauvais côté et notre politique en matière de sécurité semble porter ses premiers fruits" explique-t-il. Le trafic de stupéfiant se serait déplacé et aurait diminué à la place de l'Horloge. Toutefois, l'élu reste prudent : "Les trafiquants s'adaptent vite".

La lutte contre le trafic de drogue sera, à partir de 2019, l'une des principales missions des cinq nouveaux policiers affectés pour la PSQ. Les contours de l'expérimentation ont été présentés au préfet par Christian Hirsoil, le directeur départemental de la sécurité publique : "Il s'agit de renforcer le partenariat de la police nationale avec les différents acteurs de la ville pour recueillir les informations et mieux répondre aux attentes de la population". Ainsi, des patrouilles pédestres et à vélo seront déployées sur les zones de sécurité prioritaire de Torcy et les cours du Luzard et des Roches, à Noisiel. Un policier supplémentaire sera affecté à l'accueil en jour de semaine, entre 18 et 21 heures,pour réduire l'attente au commissariat où une borne pour recueillir des pré-plaintes a été également installée.

Le maire de Noisiel, Mathieu Viskovic, montre les points touchés par le trafic de drogue au cours du Luzard au préfet de Seine-et-Marne, Béatrice Abovilliers.

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°49 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top