Meaux ► Au salon Morbleu : les dernières tendances du tatouage

[Vidéo]

La semaine dernière, le mondial du tatouage, à la grande halle de La Villette à Paris a réuni 420 tatoueurs venus ds quatre coins du globe. Le salon Morbleu à Meaux pratique le dixième art et donne les dernières tendances. Rencontre avec les tatoueurs, samedi 17 mars.

Une semaine après le mondial du tatouage qui s'est déroulé le 9, 10 et 11 mars à La grande halle de la Villette à Paris, plus de 420 tatoueurs sont venus du monde entier pour apporter leurs graphismes et la culture de leur pays dans une diversité infinie de styles.En France, ils revendiquent le statut d’artiste depuis de nombreuses années. 

Anciennement connu sous le nom de Cherry’s tattoo à Meaux, Julie Wursthorn et Jérôme Mirano ont relancé le salon qui se nomme dorénavant Morbleu. Dans la boutique, deux tatoueurs et une perceuse exercent leur passion de l’art corporel. L'enseigne compte sur les talents de Jérôme Mirano, qui exerce depuis six ans, et Yannick Menestrel, depuis deux ans et demi. "Au-delà de l’aspect technique, le tatouage est avant tout un art, qu’on souhaite développer et faire reconnaître comme métier. Des gens militent pour ça, justement comme le Snat (Ndlr : syndicat national des artistes tatoueurs) rappelle Jérôme.

Le tatouage est avant tout un moyen de marquer sa peau de façon très personnelle. Chacun y apporte la signification qu’il veut, et bien que des personnes soient encore réticentes à la vue d’une peau tatouée, cet art se démocratise de plus en plus. Julie indique :  “ Le switch s'est passé très rapidement. Avant, le tatouage n’était pas regardé de façon bienveillante ; maintenant, c’est toujours vu comme une curiosité mais de façon positive. Tous les jours, de nouvelles personnes viennent au shop pour poser des questions sur un projet de tatouage ou pour se faire tatouer".

Caroline exprime son ressenti sur son premier tatouage : "Mon grand frère en a fait faire un, ce qui m’a donné envie à mon tour. J’aime bien que chaque tatouage raconte une histoire et j’aime imaginer que mon corps racontera mon histoire par la suite ... Les gens posent toujours des questions, mais c’est plus de la curiosité que des remarques négatives. La mentalité sur les tatouages a bien changé et c’est très agréable".

Le shop Morbleu est revenu du mondial du tatouage avec la sensation que depuis le gros "boom" des tatouages de ces dernières années, la mode s'est calmée. Jérôme explique : "Une nouvelle tendance se dégage. Ce n'est plus le style qui est à la mode mais l’emplacement. Il faut que le tatouage soit vu au premier regard. De plus en plus de gens se font tatouer les mains, le cou, alors que le reste du corps est laissé vide. Il y a encore quelques années, c’était tout l’inverse".

 

Lien vers la page du shop : https://www.facebook.com/morbleumeaux/

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.