Claye-Souilly ► L'alarme incendie fait vider l'espace Malraux pendant le concert

L'alarme a interrompu la première partie du concert des ensembles du conservatoire, vendredi 23 mars, à l’espace André-Malraux de Claye-Souilly.

Parents et amis étaient venus en nombre assister aux Orchestrades, le traditionnel concert du conservatoire. Tout se passait bien lorsque, à 21 h 20, le signal d’alarme a soudain retenti. Olivier Gilles, le directeur de l’espace Malraux, a alors aussitôt demandé au public de quitter la salle. Tout le monde s’est retrouvé dehors, devant l’entrée du bâtiment, avant d'être invité, finalement à réintégrer la salle.

Déclenchée par un enfant

« C’est un enfant qui, en s’appuyant contre le mur, a déclenché le signal d’alarme. Je ne l’ai pas su tout de suite et, par prudence, j’ai fait évacuer la salle » a expliqué le directeur à Magjournal. « Nous allons tirer les leçons de l'exercice involontaire pour améliorer la sécurité » a également confié Séverine Brouet-Huet, adjointe au maire pour la culture, qui assistait au concert.

Une première à Malraux

« C’est une première, on n’avait jamais encore connu ça à Malraux » a reconnu Francine Guillard, la directrice du conservatoire, en annonçant la reprise du programme. Avant la fausse alerte, c’est l’ensemble de harpes dirigé par Martine Jacotin qui avait ouvert la soirée. « Martine Jacotin nous quitte puisqu’elle part à la retraite et c’est son dernier concert mais nous la reverrons dans le cadre d’une exposition sur la découverte de la harpe. Il aura lieu samedi 7 avril à la médiathèque de l’Orangerie » précise Francine Guillard. Martine Jacotin a consacré quarante-cinq années à enseigner son art, dont dix-sept au conservatoire municipal de Claye-Souilly.

La chorale des enfants dirigée par Brigitte Lordat, puis les formations de guitares et de luths ont ensuite pris la relève. Les ensembles Coup de vent et Cordissimo, respectivement dirigés par Thierry et Corinne Varest, ont interprété des morceaux traditionnels, classiques et modernes, dont Indiana Jones du compositeur américain John Williams. Les élèves de la classe de chant lyrique de Sanae Rodière sont montés sur scène pour le final.

Le second opus des Orchestrades aura lieu vendredi 30 mars, à 20 h 30, toujours à l’espace Malraux. L’entrée est gratuite.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="78026,78089,78027,78087,78029,78028"]

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top