Crécy-la-Chapelle ► Le "Temps d'espoir" de Thomas Chimot sur les plateformes de téléchargement

Le single de Thomas Chimot intitulé Le Temps d'espoir, est sorti. Il est disponible sur les plates-formes de téléchargements. L'artiste de Crécy-la-Chapelle s'est entretenu avec Magjournal 77, mercredi 2 mai. Le clip sortira cet été.

Pour la première fois, une des chansons que Thomas Chimot a composée est diffusée sur les plateformes de téléchargement ou sur des site de diffusion : Deezer, Spotify ou encore I-tune.

Quand on lui demande pourquoi il a intitulé son titre "Temps d'espoir", le jeune artiste parle tout d'abord du jeu de mot. Il confie  : "Quand on arrive après le baccalauréat, on prend conscience de la réalité de la vie en se trouvant face à elle : les transports, le coût de la vie, les études supérieures, la recherche d'emploi. Mais il faut y croire, il y a tant d'espoir !"

Thomas sait ce qu'il veut : " J'ai mis deux mois pour écrire la musique et les paroles. J'ai une idée de base précise et du coup ce sont les arrangements qui me prennent le plus de temps, mais il faut bien se décider un jour à mettre le point final".

"Temps d'espoir" est le premier titre d'un album en cours de réalisation. "Pour l'instant, je me consacre à la préparation du clip de ma chanson qui sortira à la fin de l'été au plus tard. Des images ont été tournées à Crécy et à Esbly. Je suis d'ailleurs à la recherche de quelques figurants pour terminer mes prises de vues, des jeunes, comme moi" explique-t-il en souriant.

Le dernier titre n'est pas son coup d'essai. En effet, une vidéo de ses précédentes compositions avait été postée sur YouTube en 2017 et reçoit de plus en plus de visites.

Thomas Chimot,  âgé 18 ans, est un  passionné de musique. Depuis cinq ans, il  joue de la guitare, en commençant d'abord par la "sèche" puis en poursuivant par l'électrique, après un passage par la guitare folklorique. Titulaire du baccalauréat, il n'en oublie pas pour autant ses études. Il a en effet décidé de poursuivre celles-ci à Paris pour devenir ingénieur du son. "Je resterai dans le monde de la musique car je m'y épanouis" confie-il.

https://youtu.be/L7XxIVh43Q0

 

 
Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top