Serris ► Reconstitution historique de la bataille de la Marne : pioupious, taxis, artillerie, coups de canon... tout y était

[Galerie photo]

Le public avait vraiment l'impression d'être au cœur de la bataille de la Marne, samedi 19 mai, à Serris où la plus grande reconstitution historique en Ile-de-France de la Première Guerre mondiale a eu lieu.

Trois cents figurants ont investi le centre urbain de Serris, samedi et dimanche, pour une reconstitution de la bataille de la Marne et des moments de la vie des Français durant la Première Guerre mondiale. Les préparatifs ont été dignes d'un tournage de cinéma hollywoodien avec des caméras et des drones pour filmer les scènes de combat et montrer les costumes reproduisant fidèlement les vêtements et les uniformes de l'époque. Le public a également pu découvrir les célèbres taxis de la Marne, des reproductions de pièces d'artillerie, des véhicules militaires ainsi que des objets qu'emportaient avec eux les pioupious et les feldgrauen.

Reproduire un champs de bataille

Il a fallu quatre jours pour aménager le parc urbain, habituellement gazonné, et donner l'impression d'un champs de bataille ou de l'arrière du front. Le terrain a été recouvert de terre, puis limé, et deux tranchées de 15 mètres de long sur 1,5 mètre de profondeur ont été creusées. Pour reproduire certains éléments, les bénévoles ont usé d'imagination :  ainsi, le barbelé a été réalisé en faisant des nœuds avec du fil en plastique.

Le décor a également servi pour rejouer les scènes du film Joyeux Noël en même temps que la projection du film sur écran géant, samedi soir.

La plus grande reconstitution d'Ile-de-France

Jonathan, un habitant de Serris féru d'histoire, confie : "Nous avons eu l'impression d'y être. C'était vraiment bien fait". Le maire de Serris, Philippe Descrouet, a visiblement réussi son pari. Il déclare : "Nous avons voulu faire vivre la plus grande reconstitution historique d'Ile-de-France à l'occasion de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, une des plus grandes souffrances humaines de notre Histoire. Nous n'aurions pas réussi à mener le projet sans la participation des associations de reconstitution historique".

Durant les deux jours, toutes les grandes dates de la guerre 14-18 ont été reconstituées, de l'assassinat de l'archiduc François Ferdinand et celui de Jean Jaurès à la parade de la victoire avec le défilé des Gueules cassées. Les élus et le personnel municipal se sont prêtés au jeu, comme Philippe Descrouet qui était en costume d'époque et son directeur de cabinet qui tenait le rôle de Jaurès.

 
 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top