Chelles ► Le cercle chansonnier, toujours en pleine forme, a fêté ses 90 ans

Le cercle chansonnier de Chelles a donné, au centre culturel de Chelles, dimanche 14 octobre, un spectacle pour fêter son 90eanniversaire. La recette ira au profit d’une association de chiens guides d’aveugles.

A 90 ans, le cercle chansonnier de Chelles tient toujours la forme. Pour preuve, les chansons, danses, poésies, tours de magie et sketchs humoristiques, étaient tous interprétés par ses membres, dimanche après-midi. Au cours du spectacle, les artistes ont tenu à rendre un hommage à Johnny Hallyday et à Charles Aznavour, devant les trois cent cinquante spectateurs.

Bernard Fournier, Chellois de 70 ans, pratique le chant en amateur depuis l’âge de 20 ans. Il fait aussi partie de la Gaîté de Chelles. « Je suis chanteur classique, ténor d’opérette. Le fait de participer au cercle m’a permis d’aborder un autre répertoire : le lyrique » a-t-il confié, avant d’interpréter avec Marrick, Con te partiro de Francesco Sartori. Tony Marco, humoriste qui se produit dans les cabinets parisiens, était l’invité surprise. Fidèle habitué du cercle, il a régalé, dimanche après-midi, le public avec son humour ensoleillé, mais néanmoins corrosif.

Faire le bien en distrayant

L’entrée du spectacle était libre et, comme de coutume, une corbeille a circulé pendant l’entracte afin de collecter « l’euro du cercle », chacun y déposant ce qu’il voulait. « Donner aux personnes qui souffrent d’un handicap est une tradition du cercle des chansonniers. Faire le bien en distrayant est notre devise. La recette du spectacle ira cette fois à une association qui s’occupe de chiens guides d’aveugles » a expliqué Dominique Dufour, vice-présidente du cercle.

Accompagnée d’élus de la commune et de la sénatrice, Claudine Thomas, elle a remis un chèque de 320 euros à Élisabeth Proux, trésorière du CIE (Centre indépendant d’éducation des chiens guides d’aveugles), association siégant à Vaux-le-Pénil. L’aasociation sélectionne, éduque et remet gratuitement des chiens guides aux personnes déficientes visuelles qui lui en font la demande.

L’histoire du cercle chansonnier

Il est né en 1925 sur une idée d’Albert Bouton : pourquoi ne pas faire du bien en chantant pour les autres ? Venu du cabaret parisien La lune rousse, Xavier Privas a tenu le haut de la scène au restaurant le Moulin, ainsi qu’au Café de France, à Chelles. L’association a été créée en 1928. Après la guerre, en 1945, c’est l’acteur Jacques Dumesnil qui l’a reprise, lui redonnant un nouveau souffle. Sept présidents lui ont succédé. Paul Furet est resté 23 ans avant de céder la place en 1977 à Georges Dubois.

La petite scène de la salle Albert-Caillou, fief du cercle, dans le centre-ville de Chelles, a vu défiler bon nombre d’artistes, dont Raymond Devos et Jean Lefebvre. Depuis décembre 2010 et pour la première fois de son histoire, c’est une femme, Ellys Branjonneau, membre depuis 25 ans, qui en assure la présidence.

Alain Fudal chante sous les ponts de Paris, repris en choeur par le public.
L’humoriste Tony Marco était l’invité surprise parisien.
 

 

 

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top