Serris ► Rhum arrangé médaillé au concours agricole : l'atelier d'Hedi Morine ouvrira ses portes samedi et dimanche

L'atelier du producteur de rhum arrangé, médaillé au concours agricole, situé au Carré d'Art à Serris sera ouvert au public, samedi 6 et dimanche 7 avril.

Passionémangue, la création d'Hedi Morine, a remporté la médaille d'argent au concours agricole lors du salon international de l'agriculture qui s'est tenu à Paris en février. Le producteur accueillera le public dans son atelier du Carré d'Art à l'occasion des Journées des métiers d'art. Il sera possible de déguster, avec modération, la boisson primée.

Le trentenaire s'est lancé dans la production de rhum arrangé, un savant mélange d'alcool de canne à sucre et de fruits exotiques. Hedi explique : "Passionémangue est la rencontre entre les notes acidulées du fruit de la passion, de la douceur de la mangue et le rhum. Les jurés du salon ont eu l'air d'aimer le produit".

Sa marque Rhumance annonce une belle histoire d'amour. Les noms des bouteilles font penser à un amour de vacances dans les îles ou rappellent l'ancien métier d'Hedi dans la parfumerie. Les amateurs de rhum pourront ainsi apprécier le Bananas (banane et ananas), Rhumadisiaque (ananas et gingembre), Coco Canel (coco et cannelle) ou Kiwikou (kiwi et cacao). Deux mille bouteilles ont été produites en 2018 et Hedi espère tripler ses ventes cette année. Il est possible d'en trouver chez des cavistes, dans des épiceries fines, et localement au restaurant A Gouyette à Saint-Germain-sur-Morin, à l'O'Berge Espagnole et à l'Un des Sens à Serris.

Rhum AOC

Ce week-end, les curieux découvriront le laboratoire de production et s'informer sur les différentes étapes de la fabrication. Hedi détaille : "Le rhum est mis en cuve puis en bouteille avec une doseuse. Nous mettons un peu de sucre de canne pour adoucir la macération". Le rhum, en provenance d'une distillerie artisanale de Martinique, d'appellation d'origine contrôlée, est "agricole", c'est-à-dire que l'on n'utilise pas les copeaux de canne. Les fruits sont "autant que possible" bio. De nouveaux parfums sont en test avec des produits de Bretagne et de Seine-et-Marne.

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top