Lagny-sur-Marne ► Conseil municipal : les taux d'imposition vont baisser légèrement

Le conseil municipal de Lagny-sur-Marne a voté les taux d’imposition, mardi 2 avril. Ceux-ci vont légèrement baisser.

Jacques Augustin, adjoint au maire chargé des finances, a présenté ainsi les taux proposés pour l'année : «  En ce qui concerne la taxe d’habitation, nous proposons de maintenir le taux de 2018. En effet, nous sommes dans une période d’exonération de cette taxe, l’exonération atteindra 65% en 2019. Pour la taxe foncière sur les propriétés bâties, nous proposons une baisse de 2,50% en raison de l’augmentation des bases de 2,2% décidée par l’Etat. Le taux de la taxe foncière sur le bâti passera donc de 29,52% à 28,78%. La taxe foncière sur le non bâti ne bouge pas, elle représente en gros 50 000 € qui sont payés par les bailleurs sociaux, en raison des terrains qui entourent leurs immeubles ».

Le maire, Jean-Paul Michel, précise : « C'est la quatrième année consécutive que l’on baisse les taux. A cela, il faut ajouter l’exonération à hauteur de 50% de la taxe foncière dans le cas où le propriétaire fait des travaux d’isolation ».

Michael Lopez, du groupe d’opposition Objectif Lagny, répond : « De 2008 à 2014, la recette fiscale totale de la ville était de 65,7 millions d’euros sous le mandat de votre prédécesseur, soit une moyenne de 500 € par habitant. Sur la durée de votre mandat, en supposant que 2020 soit stable, la recette fiscale totale sera de 92,4 millions d’euros, soit 700 € par habitant ».

Vente de biens communaux

Le maire a expliqué qu’un foyer qui payait 1 000 euros de taxe foncière en 2018 en paiera 996 et que l’augmentation de 25% depuis 2015 est globale car elle ne concerne pas que la part communale. Il a ensuite montré un tableau comparatif des taux d’imposition des principales villes de Marne-la-Vallée et a déclaré : « Vous voyez que Lagny est très bien placé ». Cela n’a pas convaincu le groupe Objectif Lagny qui a expliqué ainsi son vote : « Nous voterons contre, car nous demandons une baisse plus importante ».

La vente d’une maison et son terrain ainsi qu’une petite parcelle attenante appartenant à la Ville était à l’ordre du jour, pour un montant de 465 000 €, soit l’évaluation des domaines minorée de 10% en raison du mauvais état de la bâtisse. Le groupe Objectif Lagny s’en est étonné "compte tenu des besoins en locaux pour les associations et autres services aux habitants". Alain Gadan, membre du groupe, a fait les comptes : « Au budget, vous avez inscrit 2,8 millions de vente de biens communaux et cela représente 11 millions depuis 2014 ».

Le maire a justifié sa politique : « Vendre des biens qui servent à quelques uns pour en acheter qui seront utilisés par tous, c’est le rôle de la collectivité. Tout ce qui a été vendu a été réinvesti dans des biens pour tous ».

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°50 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top