Bailly-Romainvilliers ► Pierre-Louis Magnani se présente aux élections municipales avec le soutien d’Arnaud de Belenet 

Bailly-Romainvilliers ► Pierre-Louis Magnani se présente aux élections municipales avec le soutien d’Arnaud de Belenet 

 

Pierre-Louis Magnani, collaborateur parlementaire du sénateur Arnaud de Belenet et directeur de cabinet du maire de Bailly-Romainvilliers, Anne Gbiorcyk, a annoncé sa candidature pour les élections municipales de mars 2020. 

Pierre-Louis Magnani  a décidé de voler de ses propres ailes et de suivre les pas d'un de ses patrons, Arnaud de Belenet. Il a démissionné de son poste de directeur de cabinet du maire pour se présenter à l’élection municipale en 2020. Il déclare : « J’ai fait part à Anne Gbiorcyk de ma décision. D’un commun accord on a décidé que ma mission devait s’achever ». Le maire de Bailly ne s’est pas encore porté candidat. Elle a succédé à l’automne 2017 à Arnaud de Belenet devenu sénateur. « Il avait été décidé qu’Anne Gbiorcyk, alors première adjointe, serait élue maire pour assurer la transition. On part aujourd’hui sur une nouvelle étape », explique Pierre-Louis Magnani qui assure « tendre la main » à son ancienne patronne.

Selon le candidat, la quasi-totalité de la majorité municipale et Arnaud de Belenet le soutiennent. Le sénateur est d’ailleurs l’un de ses modèles politiques : « C’est une personne ouverte et qui s’engage sur des résultats ». Il énumère l’aménagement du contournement de l’autoroute A4, la fermeture de la porcherie, le renforcement de l'attractivité de la ville avec l’arrivée du centre Deloitte ou du pôle hôtelier. 

A 26 ans, Pierre-Louis Magnani avance avec déjà plusieurs années d’expérience. Il indique : « Aux côtés des deux élus, j’ai pu comprendre les enjeux inhérents au développement d’une ville nouvelle. J’aime Bailly, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de m’y installer avec ma famille ». En 2014, Pierre-Louis Magnani s’était présenté à Montévrain contre Christian Robache : « On avait décidé de se lancer car on partait du principe qu’il fallait deux listes. On avait quand même recueilli 33% des suffrages. J’ai pris depuis de la maturité et une meilleure connaissance des dossiers. Je me sens prêt ». Sa liste partira sous les couleurs de la majorité présidentielle.

 

 

 

Dernière modification le jeudi, 27/06/2019

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top