Meaux ► Mairie : un agent de la Ville fait don de ses jours de repos à un collègue

Meaux ► Mairie : un agent de la Ville fait don de ses jours de repos à un collègue

Un agent de la ville de Meaux souhaite faire don de ses jours de repos à un collègue qui assume la charge d’un enfant malade ou d’une personne handicapée. Le don est anonyme et fait sans contrepartie. Le conseil municipal, lundi 6 janvier a validé le geste. 

Le dispositif est encadré par une loi qui demande une délibération du conseil municipal. Jean-François Copé, maire de Meaux, déclare : « Ce point ne devait pas figurer à l’ordre du jour d’un conseil municipal, mais la loi le prévoit. En même temps, cela permet de rendre hommage à un beau geste de solidarité ». Le vote autorisant ce don a été favorable et unanime.

Closerie_MarcKevin_fev2020_du15fevau14mars_bann_articles

A côté du geste de l'agent d ela Ville, une grande partie du conseil, lundi, était consacrée au chapitre des finances et principalement au vote du budget primitif 2020. Le maire a rappelé : "C’est un moment clé pour la vie de notre collectivité. Nous sommes dans un contexte incertain puisque le contrôle de l’évolution des dépenses de fonctionnement, la suppression de la taxe d’habitation et plus largement la réforme fiscale nous mettent dans l’incertitude. »

Il n’y aura pas d’augmentation des taux de la fiscalité locale. La Ville reste mobilisée sur la famille, les écoles, les crèches, le sport et la jeunesse qui représentent 43% des dépenses de fonctionnement. La sécurité demeure au cœur de l’action et l’animation et la culture ne sont pas oubliées. Si la part du budget affectée à la culture est faible, il faut tenir compte du fait que celle-ci est traitée pour sa plus grosse partie dans le budget annexe du théâtre du Luxembourg.

Le budget de fonctionnement, dont les recettes proviennent à 53,7% des impôts et taxes, s’établit à 87 156 156 € et dégage un solde positif de 6,84 millions d’euros qui sont affectés au budget d’investissement, lequel s’élève à 23 371 674 €.

Les dépenses d’investissement se répartissent entre les dépenses d’équipement (75,8%), le remboursement du capital de la dette (23,6%) et les autres dépenses (0,6%).

 

 

Othis_salon_femme_du25fev_au7mars2020

 

 

Dernière modification le vendredi, 10/01/2020

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.