Imprimer cette page

Mitry-Mory ► Le rêve d'une vie : Marcia Alvès a ouvert son salon de coiffure

Mitry-Mory ► Le rêve d'une vie : Marcia Alvès a ouvert son salon de coiffure

 

Un salon de coiffure... Marcia Alvès en rêvait. Elle a ouvert le sien en décembre sur l’avenue Franklin-Roosevelt, à Mitry-Mory. Un mois après, elle fait le bilan. 

Avoir son propre salon de coiffure, Marcia Alvès l’a imaginé, elle l’a rêvé et elle l’a créé. Pourtant ce n’était pas si simple que ça. Marcia raconte : « J’ai obtenu mon diplôme de coiffeuse au Portugal, qui est mon pays d’origine. Je vis en France depuis six ans. Habitant Paris, j’y travaillais comme coiffeuse dans une grande enseigne mais les conditionsne me plaisaient pas. » 

La jeune femme a décidé alors de changer de métier en devenant aide à domicile, jusqu’au jour où son conjoint, Joaquim, a remarqué que le salon Eden Coiffure de Mitry allait fermer, Cependant, il est impossible d’ouvrir une affaire sans un diplôme français. Marcia souligne : « La chambre des métiers n'a pas pris en compte mon diplome pour l’ouverture d’un salon en mon nom. Il fallait des équivalences, c’est-à-dire le transformer en diplôme français. » 

Après les démarches et deux mois de travaux d’agencement, Marcia a ouvert son premier salon qu’elle a aménagé façon cocooning et appelé Ô Ciseau d’or : « Il aura fallu sept mois avant d’en arriver là mais aujourd’hui je suis heureuse, j’ai enfin mon salon. Mon mari et moi avons tout refait à l’intérieur, même le carrelage. Je voulais que ça me ressemble. Je voulais un décor accueillant, chaleureux et je pense que le pari est réussi. Parfois, les passants s’arrêtent pour regarder à l’intérieur. » 

En janvier, alors qu’elle pensait qu'elle entrait dans une période creuse, les clients sont venus nombreux. 

Elle a déjà une clientèle fidèle

Michèle Hagot, habitante de Mitry-Mory, est venue pour son petit garçon, John. Elle raconte: « Ma belle-mère est venue se faire coiffer à l’ouverture et était contente du résultat. Je cherchais un coiffeur pour mes enfants. Je voulais qu'il comprenne mes attentes, ce qui a été le cas avec Marcia. Je suis venue ensuite pour moi et j’ai été vraiment satisfaite. En plus de ses compétences en coiffure, elle est gentille et chaleureuse. »

Une cliente qui vient de loin

Silvia Oliveira, est venue de l’Oise pour se faire coiffer. Elleexplique : « J’habite Vineuil-Saint-Firmin, près du château de Chantilly, et je connais Marcia depuis cinq ans. Elle me coiffait déjà lorsqu’elle travaillait dans un salon à Paris. La première fois qu’elle s’est occupée de mes cheveux, j’ai beaucoup aimé et par la suite, j’ai toujours demandé que ce soit elle qui me coiffe. Lorsque j’ai appris qu’elle s’installait à Mitry, j’ai tout de suite pris ses coordonnées et maintenant je viens dans son salon. Si elle jamais elle déménageait à nouveau, je la suivrais.

Un heureux événement

Marcia Alvès qui a déjà une petite fille attend un heureux événement, un petit garçon qui devrait arriver vers le 10 février. Le salon ne sera fermé que pendant quinze jours, la coiffeuse ne souhaitant pas interrompre trop longtemps son activité. 

 

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 31/01/2020

Publié dansVie locale