Plaines et monts de France ► Vœux : le président Jean-Louis Durand a le sentiment "du devoir accompli"

Plaines et monts de France ► Vœux : le président Jean-Louis Durand a le sentiment "du devoir accompli"

Jean-Louis Durand a présenté les vœux de Plaines et monts de France (CCPMF) au siège de la communauté de communes, à Dammartin-en-Goële, jeudi 20 janvier.

Le président de l’intercommunalité a d’abord rappelé que la CCPMF, créée en 2013, était au départ constituée de trente-sept communes, mais que, sur décision de l’Etat, elle s’était retrouvée au premier janvier 2015 réduite à vingt communes et privée de 95% de ses ressources économiques.

Villeparisis octobre rose du 21 sept au 19 octobre

Il déclare : « Si l’année 2020 clôt une décennie, pour les élus de la CCPMF elle scelle un mandat avec le sentiment du devoir accompli et d’avoir réussi un défi que beaucoup pensait impossible à relever. Il m’a fallu, comme nouveau président, et avec l’équipe des d’élus des communes restantes, trouver les solutions pour offrir des services et des projets ambitieux pour notre territoire»

Certes, il lui a fallu trouver des recettes pour compenser les pertes dues au départ des entreprises et par conséquent "puiser un peu dans la poche du contribuable", mais il a aussi su recueillir "au maximum" aides et subventions.

Les services à la population ont été un axe prioritaire avec, entre autres, un centre intercommunal de santé qui ouvrira le 1er avril - une des trois structures labellisée France Services en Seine-et-Marne et la seule qui soit indépendante en Ile-de-France - la construction de deux micro-crèches totalisant quatre-vingt-dix berceaux, la création en 2020 d’un lieu d’accueil enfants-parents, le déploiement de la fibre optique : 85% des habitants seront couverts d’ici la fin de l’année.

En ce qui concerne les économies d’énergie, Jean-Louis Durand indique : "La CCPMF présentait un retard qu’elle est en train de combler avec son plan climat. Après une enquête publique qui s’achève et qui a permis à la population de participer, Plaines et monts de France sera en 2020 l’une des premières collectivités d’Ile-de-France à adopter son PCAET (Plan climat air énergie territorial) et une des rares à y incorporer un volet santé.

Christian Marchandeau, vice-président de la communauté et maire d’Annet-sur-Marne, a souligné l’existence d’une charge particulière, la Gemapi (Gestion des milieux aquatiques et protection des inondations) : "Le budget qui devrait être consacré à la protection est de dix millions d’euros. La taxe Gemapi rapporte 360 000 € par an."

S'adressant à Jean-Louis Durand, Christian Marchandeau a ajouté : « Tu nous a fait comprendre à tous les difficultés quand des décisions arbitraires, anti-démocratiques, ont conduit à ce que notre territoire soit coupé en deux, pire puisque nous sommes restés à 24 000 habitants alors que nous étions 110 000 et que nous avons perdu 93,5% de nos recettes économiques, mais surtout que la CCPMF est maintenant une belle intercommunalité avec de superbes projets... L'initiateur, l’animateur de ces beaux projets, c’est toi. »

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 05/02/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top