Imprimer cette page

Champs-sur-Marne ► Géothermie : les forages sont terminés

Champs-sur-Marne ► Géothermie : les forages sont terminés

La communauté d'agglomération Paris - Vallée de la Marne (CAPVM) et ENGIE Solutions, à travers sa filiale GéoMarne, annoncent avoir clôturé avec succès la phase stratégique du forage géothermique de Champs-sur-Marne, débuté début décembre. 

Objectif : atteindre 1 900 m de profondeur pour bénéficier d’une eau qui offrira, à terme, une chaleur entièrement verte à l’équivalent de dix mille logements sur les communes de Champs-sur-Marne et Noisiel (77).

Garage Bos

Une ressource locale et verte 

Après trois mois de chantier en plein cœur de la cité Descartes de Champs-sur-Marne, les équipes de GéoMarne ont finalisé avec succès deux forages déviés de 1 900 m dans le Dogger*. GéoMarne est aujourd’hui en mesure de qualifier la ressource géothermale en débit et en température : c’est une eau à 70° qui sera puisée avec un débit de 350m3/h, des données conformes aux études préalablement menées. Mis en place en seulement 8 mois, le chantier a sollicité toute l’organisation géothermie du groupe ENGIE et son réseau de partenaires. Innovants, les forages ont permis la mise en place de tubages à raccords lisses permettant d’augmenter les paramètres de production des puits.

La fin du forage et les tests concluants menés depuis lors permettent de démarrer d’ici quelques semaines la construction du réseau et l’aménagement des sous-stations d’alimentation pour raccorder les futurs abonnés au réseau de chaleur. Sans oublier, courant 2020, le début de la construction de la centrale géothermique et l’installation de ses équipements, afin d’assurer la fourniture de chaleur pour fin 2021.

Soutien de l'ADEME et de la Région Ile-de-France

Ce réseau de chaleur alimenté à 82 % par la géothermie représente un investissement de 40 millions d’euros. La Région Ile-de-France accompagne ce projet à hauteur de 4 millions d’euros, soit 10 % de l’investissement, reportés intégralement au bénéfice des abonnés qui bénéficient d’une diminution du prix de la chaleur. Ce soutien s’inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie régionale énergie-climat qui par le choix d’un scénario ambitieux a retenu un objectif de multiplication par 3,5 par rapport à 2015 de la production d’énergie renouvelable par la géothermie profonde. Dans le cadre du Fonds Chaleur, l’ADEME apporte un soutien financier de 6 millions d’euros au projet, contribuant ainsi au développement de la géothermie profonde dans l’Est parisien.

La fin du chantier marque également la clôture de la collecte de financement participatif du projet GéoMarne. En effet, les citoyens locaux et plus largement, les Franciliens, avaient la possibilité de prendre part au projet ancré dans la transition vers un mix énergétique toujours plus vertueux grâce à un dispositif ouvert sur la plateforme Lumo, en trois phases : d’abord aux habitants de Noisiel et Champs-sur-Marne, puis à l’ensemble des administrés de la CAPVM et enfin, à l’Ile-de-France. Cette collecte a atteint début février son seuil d’un million d’euros.

ENGIE Solutions a investi plus de 200 millions d’euros dans la filière et réalisé quinze forages géothermiques en six ans. Cette action s’inscrit dans son engagement d’accompagner ses clients dans la transition zéro carbone en leur permettant d’optimiser l’usage des ressources et de verdir les énergies.

*Nappe d’eau souterraine où la température de l’eau se situe entre 50 et 95 °C

 

 

Dernière modification le jeudi, 09/04/2020

Publié dansVie locale