Courtry ► Les enfants peuvent retourner en classe "en toute sécurité" [Video]

Courtry ► Les enfants peuvent retourner en classe "en toute sécurité" [Video]

Les élèves de Courtry ont pu retourner en classe "en toute sécurité", jeudi 14 mai. 

Le maire, Xavier Vanderbise, a accueilli les élèves jeudi matin et s’est assuré du bon déroulement de la reprise des cours. Il explique : « Il y a eu une concertation importante entre les enseignants et les directeurs d'école, les associations de parents d'élèves et également les agents communaux. D'un commun accord, on a décidé de rouvrir dès aujourd'hui non seulement les écoles mais également nos crèches, nos accueils de loisirs et notre restauration scolaire. »

La commune dispose de trois groupes scolaires représentant deux écoles maternelles et trois écoles élémentaires, soit un total de trente-deux classes.Tout a été mis en œuvre pour que les enfants puissent être accueillis "en toute sécurité" : pris en charge dès l'entrée du groupe scolaire, ils ne peuvent pénétrer dans l’école qu'un par un ; les classes ont été toutes réaménagées, les tables ne comportent qu'une seule chaise et sont bien entendu à distance réglementaire pour les gestes barrières. Dans les sanitaires, les postes trop proches les uns des autres ont été condamnés.Les repas pourront être servis au réfectoire de l’école, sous forme de plateaux repas qui seront déposés devant chaque élève. Le maire souligne que "ceci est possible car la Ville a conservé une cuisine centrale municipale et n’a pas délégué la préparation des repas à un prestataire extérieur".

Pendant la période du déjeuner, les espaces et le mobilier qui ont servi le matin sont entièrement désinfectés. Le maire a rendu hommage aux agents communaux qui se sont beaucoup investis pour les tâches sanitaires.

Vingt-sept enseignants assurent les cours sur l'ensemble des groupes scolaires. Jacques-Brel reçoit seize élèves. Xavier Vanderbise pense que le nombre augmentera au fil des jours et que les effectifs peu nombreux le jour de la rentrée ont permis un rodage «  en douceur ».

Sébastien a mis son fils Geoffrey, 9 ans, à l'école car il se dit confiant dans les mesures de sécurité et parce que lui et sa femme travaillent. Quant à Geoffrey, élève en CE2, il déclare : « Je suis content de rentrer parce que j'en ai un peu marre d'être toujours à la maison et ça m’énerve un peu. »

Delphine, responsable de l'accueil de loisirs au groupe Jacques Brel, n’a pas arrêté de travailler et l’accueil était assuré aux horaires habituels avant et après les classes, puisqu’ il était nécessaire d'assurer un service de garde pour les enfants dont les parents devaient se rendre au travail. Elle a accueilli six à sept enfants par journée. Mesures de sécurité et gestes barrières ont été "assez faciles" à faire passer pour les plus grands mais "pour les plus petits, il faut rappeler, rappeler, rappeler, les distances à respecter ".

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 19/05/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top