Marne-et-Gondoire ► Restaurateurs : branle-bas de combat pour rouvrir les terrasses [Vidéo] 

Marne-et-Gondoire ► Restaurateurs : branle-bas de combat pour rouvrir les terrasses [Vidéo] 

Les restaurants de Marne-et-Gondoire pourront accueillir leurs clients dans les terrasses à partir d’aujourd’hui, mardi 2 juin. La réouverture a nécessité un aménagement des espaces afin de respecter le protocole sanitaire. 

Les restaurants qui disposent d’une terrasse pourront rouvrir dès aujourd’hui. Pour les propriétaires, c’est le branle-bas de combat depuis l’annonce du Premier ministre, jeudi 28 mai. Jean-Christophe, du café restaurant l’Escale, à Jossigny, a dû déplacer quelques tables et chaises et s’assurer qu’il y aura bien une distance d’un mètre entre chaque groupe de clients : « Nous avons déjà une réservation pour sept personnes. On ne pourra pas accepter les groupes de plus de dix. Nous n’avons pas supprimé de chaises mais si un client vient seul, on devra lui donner une table de quatre et perdre en conséquence trois couverts. » 

A Bussy-Saint-Georges, le directeur de l’hôtel Mercure, Jérémy Vivet, détaille : « Nous avons créé des chemins de passage que les clients doivent respecter pour se rendre à leur table. Nous avons des tables de trois ou pour les clients seuls. » La restauration en terrasse n’est pour le moment réservée qu’au client de l’hôtel, les personnes extérieures pourront consommer des boissons . 

Delphine Mairiaux, la propriétaire des brasseries Le Cercle à Montévrain et Le Gorille à Lagny-sur-Marne, a également revu la disposition de son mobilier. Elle explique : « Il y aura un fléchage au sol. On a imprimé des menus papiers à usage unique avec flash code pour l’avoir sur smartphone. On a remplacé les salières et poivrières par des sachets. Des paquets de chips vont remplacer les cacahouètes. Les couverts seront jetables mais les clients peuvent venir avec les leurs.Une cloison d’un mètre séparera les tables."

Pour la réouverture des salles, prévue à partir du22 juin, des restaurateurs vont également disposer des barrières de protection qui s’intercaleront entre les tables et les banquettes. La société de Nadia Ayadi a créé un prototype de fabrication "100% seine-et-marnaise". Elle déclare : « Les barrières apporteront une touche esthétique à l’espace. Ajourées, elles permettront de laisser passer la lumière et de préserver l'esprit chaleureux. »

 

Garage Bos octobre 2020 du 11 oct au 25 oct 2020

 

Dernière modification le mardi, 02/06/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top