Serris ► Visite de l’entreprise Noblet : le biogaz mis à l’honneur par le Département [Vidéo]

Serris ► Visite de l’entreprise Noblet : le biogaz mis à l’honneur par le Département [Vidéo]

Le président du Conseil départemental a rendu visite, vendredi 3 juillet, à l’entreprise Noblet de Serris, dont les véhicules utilisent le biogaz.  

Le carburant des véhicules de l'entreprise Noblet est produit par la méthanisation : le procédé permet la valorisation des déchets organiques par la fermentation et produit le biogaz, énergie renouvelable au cœur de l’économie circulaire. 

« Le biogaz est vraiment un élément stratégique. Pour moi, c’est la solution d’avenir et c'est la plus efficace en matière d’environnement. Il y a à la fois un gain financier, un gain d’image et un gain environnemental à utiliser le gaz vert », explique Laurent Galle, le président du groupe. Ainsi, le biogaz permet à l’entreprise d’intervenir à Paris et en petite couronne, les camions roulant au gaz bénéficiant automatiquement de la vignette Crit’Air 1. 

La visite s’inscrivait dans le cadre de la Charte CapMetha 77, signée le 22 juin par le Conseil départemental, la préfecture, la Région, l’agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (l’ADEME), l’Union des maires et des EPCI de Seine-et-Marne, le syndicat départemental des énergies, GRDF et GRTGaz. 

Les neuf co-signataires se sont engagés à renforcer le développement de la filière de la méthanisation en Seine-et-Marne, déjà territoire pionnier en Ile-de-France, et l’un des plus dynamiques de France avec plus de douze unités de biométhane en service et une soixantaine de projets à différents stades d’avancement.

L’objectif est d’atteindre 75% d’autonomie d’ici 2030 pour les usages résidentiels par la production de biogaz issue principalement d’une méthanisation à la ferme, et de contribuer à une mobilité décarbonée par le soutien au développement du (bio)GNV.

Noblet est installé à Serris depuis trente-cinq ans et est leader du service de location d’engins et de camions pour les travaux publics. Avec ses dix-neuf camions fonctionnant au carburant biogaz (sur un total de quatre-vingts répartis sur quatre sites en région parisienne  et dans l’Oise), le groupe s’implique résolument depuis plusieurs années dans la mobilité propre. En 2017, il a été le premier à introduire dans l’hexagone un camion grue fonctionnant au BioGNV.  

 

Dernière modification le mardi, 07/07/2020

Publié dansVie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.