Imprimer cette page

Saint-Thibault-des-Vignes ► Frais de représentation du maire : opposition et majorité "s'expliquent" sur les réseaux sociaux

Saint-Thibault-des-Vignes ► Frais de représentation du maire : opposition et majorité "s'expliquent" sur les réseaux sociaux @ Google Earth

Les frais de représentation du maire de Saint-Thibault-des-Vignes ont fait l’objet d'échanges tendus entre élus de l’opposition et de la majorité, mercredi 1er juillet. 

Un commentaire sur la page Facebook d’Alain Buis, élu de l'opposition, a mis le feu aux poudres à l’issue du conseil municipal, mercredi. Après avoir été adjoint de Sinclair Vouriot lors du précédent mandat, Alain Buis s'était présenté sur la liste d’opposition conduite par Claude Vérona. Il écrit : « Dans un contexte économique très difficile et sans attendre le vote du budget communal, le maire ne pense qu'à remplir ses poches avec l'argent des contribuables. Ses colistiers ont encore voté son 'argent de poche', 12 750 euros pour cette année, en plus des 100 000 euros d'indemnités diverses et variées. » 

Le groupe des élus de la majorité a immédiatement réagi  : « Certains colistiers de Claude Vérona s’interrogent sur l’emploi de ce qu’ils appellent improprement 'frais de bouche' en lieu et place de 'frais de représentation du maire'. L’excès de langage est un procédé coutumier à celui qui veut faire diversion. » Il explique que l’indemnité de 1 500 euros votée en conseil municipal et dont l’utilisation est contrôlée  a pour objet de "couvrir les dépenses engagées par le maire et lui seul, à l’occasion de ses fonctions et dans l’intérêt de la commune ».

Selon la majorité municipale, l'indemnité permettra d'acheter des petits matériels informatiques destinés aux écoles, de régler l’addition des déjeuners de travail et ainsi de ne pas être redevable vis-à-vis des prestataires, de payer les  frais de déplacement d’élus dans le cadre de leurs délégations ou encore de louer des véhicules dans le cadre du jumelage. 

Claude Vérona conclut : « Cette indemnité, qui s'apparente plus à une allocation, est donc allouée personnellement au maire et il est le seul habilité à en déterminer l’usage. »

 

 

Dernière modification le lundi, 27/07/2020

Publié dansVie locale