Lagny-sur-Marne ► Noces d’or : Clément et Maggy se sont dit oui pour la deuxième fois [Vidéo]

Lagny-sur-Marne ► Noces d’or : Clément et Maggy se sont dit oui pour la deuxième fois [Vidéo]

 

Fêter 50 ans de mariage, c’était important pour Clément et Maggy. Samedi 11 juillet, ils ont réuni la famille et les amis pour leur cérémonie des noces d’or qui a eu lieu en mairie de Lagny-sur-Marne.

Fêter vingt ans de mariage à notre époque, c’est une belle réussite. Alors, un couple marié depuis cinquante ans, c’est plus qu’une leçon de vie. Malgré la crise sanitaire, Clément et Maggy Derock ont célébré leurs noces d’or. Samedi 11 juillet, ils se sont rendus en mairie et ont prononcé leurs vœux, tout comme en 1970, devant le représentant de l’état civil. Clément paraissait calme et stoïque mais il vérifiait tout. Pour cet ancien militaire de carrière, tout devait être impeccable : il ne fallait pas décevoir les invités et surtout il fallait faire plaisir à Maggy.

Un anniversaire bien préparé

Les festivités ont été préparées très à l’avance. Tout a été anticipé six mois auparavant avec les enfants et petits-enfants. Clément  raconte : « La cérémonie à la mairie a été enregistrée dès le mois de mars. Rapidement, nous avons envoyé les cartons d’invitation à toute la famille. Mon fils, Christian, s’est occupé des gâteaux avec son meilleur ami qui est un excellent pâtissier. Cléa et Andy, mes petits-enfants, ont préparé les dragées et surtout, comme j’aime bien le restaurant indien Kolam du Clos du Chêne, le repas a été prévu là-bas ». Les démarches ont été rigoureuses en raison de la crise sanitaire et des consignes de sécurité.

Mariés en France

L’histoire de Clément et Maggy est atypique. Tous deux sont indiens d’origine. Clément a demandé à Maggy de le rejoindre en France pour échanger les vœux, samedi 11 juillet 1970. Bien sûr, il n’y a pas de hasard : bien qu’ayant vécu jusqu’à ses 18 ans en Inde, Clément connaîssait bien la France. Fils aîné d'une famille de sept enfants, Clément Derock est né le 11 mai 1945 en Inde, à Chennai (anciennement Madras). Son père avait obtenu la nationalité française après avoir travaillé au service des contributions directes de la ville de Pondichéry. Clément a étudié au lycée français de Pondichéry. Diplôme en poche, il s'est engagé pour trois ans dans les Troupes de marine. Il explique : « A l’époque, avec un brevet des collèges, on pouvait soit devenir instituteur en Algérie, soit s’engager dans l’armée. J’ai demandé conseil auprès d’un ancien militaire, qui travaillait au consulat, qui m’a dit qu’avec l’armée, je pourrais voyager ». C’est ainsi que Clément s'est embarqué à Bombay sur le paquebot « Viet-Nam » et est arrivé à Marseille, le 10 novembre 1964, via Djibouti, Port-Saïd, et Barcelone. Clément se souvient : « Nous étions deux à s’être engagés et un camion militaire nous attendait sur le quai. On nous a conduits à la caserne Busserade de Marseille. Puis, j’ai été dirigé vers Fréjus pour y faire mes classes pendant six mois. J'ai été envoyé à Djibouti pour un séjour de deux ans comme secrétaire comptable ». À la fin du séjour, il est retourné en Inde et a demandé la main de Maggy. Affecté à la caserne Guynemer à Rueil Malmaison (Hauts-de-Seine), il est revenu seul en France pour préparer les noces et a ensuite fait venir Maggy. Le mariage a eu lieu le 11 juillet 1970, à la mairie de Rueil-Malmaison.

Maggy en réalité, c’est Margaret Selva Durai. Elle est née le 8 novembre 1949 à Madras. De fait, les deux tourtereaux se connaissent depuis la tendre enfance. Aînée d'une famille de sept enfants, fille d'un professeur de mathématiques, Margaret a été encouragée par ses parents à terminer ses études de sciences économiques à l'université anglaise Queen Mary. Licence en poche, elle a rejoint Clément en France. Elle raconte : « Clément nous avait envoyé les billets d’avion et j’ai fait le voyage avec ma belle-mère. Nous avions peur de voyager seules. Je ne connaissais la France que de nom et je ne parlais pas français, mais nous avions beaucoup d’amis ».

Une vie de voyageurs

Après le mariage, le couple est parti pour un séjour de deux ans en Guyane française. Maggy se rappelle : « C’était en avril 1971. On a pris un avion militaire au Bourget, puis, après une escale de 24 heures à Pointe-à-Pitre, on est arrivé en Guyane. C’était très difficile car j’étais enceinte de huit mois. En mai 1971, notre fille aînée, Isabelle, est née à Cayenne ». Séjour terminé et de retour à Rueil Malmaison, Clément a été affecté à Paris, au ministère de la Défense. Daniel est né en 1974 et Joëlle en 1976. Clément complète : « Par la suite, j’ai été affecté au 2° Rima, au Mans, et, en avril 1979, j'ai été affecté en Côte d'Ivoire. Nous avons séjourné en famille à Abidjan durant trois années ». Christian y est né en 1979.

En retraite 

De retour en France, Clément a quitté l'armée pour commencer une carrière civile au ministère des Finances à Paris-Bercy. Le couple s'est installé à Lagny-sur-Marne en 1985. Les quatre enfants ont étudié au collège des 4-Arpents et au lycée Van-Dongen. En 1996, Clément a pris sa retraite et, depuis, Clément et Margaret s'occupent de leurs six petits-enfants : Erwann, Cléa, Luna, Naomi, Andy et Matéo.

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 28/07/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.