Meaux ► Covid-19 : les habitants ont pu se faire tester gratuitement

Meaux ► Covid-19 : les habitants ont pu se faire tester gratuitement

 

Une grande opération « Dépistage Covid-19 » a été proposée à la plage de Meaux, mardi 18 août. L’AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris), l’ARS (Agence régionale de santé) et la Ville ont mis en place le dispositif, sous la direction du docteur Christian Allard, adjoint à la santé. 

L’AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris), l’ARS (Agence Régionale de Santé) et la Ville ont mis en place le dispositif, sous la direction et à l’initiative du docteur Christian Allard, adjoint à la santé, et de l’Action sociale. Le test PCR (nasal) pour dépister le Covid-19 qui s’est déroulé toute la journée, était gratuit et sans ordonnance médicale exigée. En file indienne, équipées de masques et respectant la distanciation, les personnes devaient patienter une vingtaine de minutes pour atteindre les barnums spécialement aménagés. En fin de journée, les responsables ont comptabilisé quatre cent vingt tests réalisés.

Roissy manga oct 2020

Un espace « santé » avait été installé sur place, et Ingrid Gardelle, de l’Action sociale de Meaux, avait mis à disposition du public prospectus, dépliants, renseignements et conseils sur le Covid-19.

A ses côtés, Margot Brunias de l’ARS indique : « Cet été, nous avons multiplié les dépistages dans la région et c’est la première de cette importance que nous faisons à Meaux. Nous avons prévu au départ un kit de cinq cents tests, que l’on augmentera en cas d’affluence. »

Cécile Bruneau, responsable coordinatrice de la logistique et du lien entre les services techniques de la mairie, le docteur Allard, et l’ARS assuraient l’accueil et guidaient les patients au fur et à mesure de leur arrivée. Dans la longue file d’attente, les visages étaient graves, face à l’appréhension du test.

André, chef d’entreprise, déclare : « Je suis venu avec mes employés. Comme nous travaillons tous ensemble dans les mêmes locaux, nous avons voulu faire le test. Nous avions l’opportunité de le faire librement aujourd’hui et nous sommes venus 'tous en chœur'... Nous avions une petite crainte pour ce test, qui n’est pas douloureux, je précise, juste un peu désagréable. Voilà, le dernier de l’équipe est sorti, nous retournons au boulot. »

Plus loin dans la file, Raymond explique sa démarche : «  Ma femme en raison de son diabète, est une personne fragile et à risque. J’ai tenu, comme elle, à me faire dépister pour notre sécurité et notre tranquillité... Dans le contexte peu rassurant des infos nationales, nous avons annulé nos vacances à Biarritz pour cette année. »

Les tests ont été envoyés en laboratoire et les patients ont reçu les résultats directement. Les chiffres concernant le nombre de diagnostics positifs seront communiqués ultérieurement par l'ARS.  

 

Garage Bos octobre 2020 du 11 oct au 25 oct 2020

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 01/09/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top