Meaux ► Les parents d’élèves de l’école Pinteville s’opposent à la fermeture de classes [Vidéo]

Meaux ► Les parents d’élèves de l’école Pinteville s’opposent à la fermeture de classes [Vidéo]

 

Les parents d’élèves de l’école Pinteville, à Meaux, ont manifesté contre la fermeture de la grande section maternelle, lundi 7 septembre.

Sur les panneaux accrochés à l’entrée de l’établissement et ceux que brandissaient les manifestants, on pouvait lire : «  Sauvons notre maitresse, sauvons nos enfants », ou « Classe fermée, enfants sacrifiés », et «  Non à des classes de plus de 30 élèves ».

L’école Pinteville compte trois cent quarante-huit élèves répartis en quatorze classes. Le projet de fermeture ferait monter les effectifs jusqu’à trente-et-un enfants dans certaines classes. Emmanuelle Vielpeau, adjointe au maire chargée de l’éducation et de l’enfance, était parmi les manifestants. Elle déclare :  «  Nous avons été informés tardivement de la fermeture de classes décidée par l’Education nationale. C’était vendredi soir, à 20 h 30. Personne n’était au courant. » Elle poursuit : « C’est déplorable car nous devions faire une rentrée exceptionnelle. On nous avait demandé de mettre en place des règles sanitaires le 15 mars pour une ouverture le 11 mai en toute sécurité et là, on veut réduire les classes dans une insécurité et une incohérence totale. Pour moi, on devrait geler toutes les fermetures de classes cette année. » D’autres écoles, comme les Marronniers, Binet et Luxembourg sont également concernées. 

Virginie, mère d’un petit garçon autiste, est inquiète car la classe de son fils est visée par la décision defermeture  : « Mon fils est handicapé et asthmatique. Il ne pourra pas être dans une classe avec une trentaine d’élèves. Si cette décision est maintenue, il sera déscolarisé comme d’autres enfants handicapés. »

Le maire, Jean-François Copé, a réagi dans un communiqué : « La décision de fermer des classes revient entièrement à l’Education nationale et non à la Ville de Meaux. Comme l’ensemble des parents d’élèves, nous avons été mis devant le fait accompli, vendredi soir. Je m’oppose formellement à cette décision soudaine et tardive. En effet les élèves sont rentrés en classe depuis une semaine et sont maintenant habitués à leur nouvel environnement... Enfin, alors que le Covid-19 dépasse le seuil d'alerte en Ile-de-France, il parait peu opportun d’augmenter le nombre d’élèves par classe tout en respectant les règles de distanciation sociale nécessaires. » Le maire a annoncé enfin qu’il poursuivait le dialogue avec l’inspection académique afin « de maintenir les classes concernées ouvertes ». 

Les parents d’élèves se sont ensuite rendus devant l’inspection de l’Education nationale, place de l’Europe, à Meaux. 

 

 

Dernière modification le mardi, 08/09/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top