Imprimer cette page

Meaux ► [Vidéo] Tour d'horizon : Jean-François Copé veut faire "une ville à vivre"

Meaux ► [Vidéo] Tour d'horizon : Jean-François Copé veut faire "une ville à vivre"

 

Jean-François Copé, le maire de Meaux, a tenu sa conférence de presse de rentrée, lundi 21 septembre. Il a développé l'ambition de la mairie pour l’année à venir : faire de Meaux "une ville à vivre" pour tous les Meldois.

Une étude a montré que les deux principales préoccupations des habitants sont la sécurité et l'accès aux soins. Ainsi, le maire, Jean-François Copé s'ppuie-t-il sur celle-ci afin de proposer aux habitants, ce qui leur importe le plus et faire de Meaux "une ville à vivre".  

Garage Bos

Sécurité

Dans le domaine de la sécurité, la Ville entend mener des actions de prévention, mais sans faiblir en ce qui concerne la répression. Neuf caméras supplémentaires de vidéosurveillance ont été installées et de nouveaux policiers municipaux ont été recrutés. L'extension du palais de justice a enfin été obtenue. Une association pour les femmes victimes de violences conjugales a été installée dans la maison Villeneuve.

Accès aux soins

La deuxième préoccupation la plus importante des Meldois est l'accès aux soins. Jean-François Copé déclare : « Ça commence à aller mieux à Meaux. » Plusieurs pôles médicaux sont actuellement opérationnels : le pôle médical du marché avec seize praticiens, le pôle médical Colbert avec onze professionnels de santé et l’ouverture du centre ophtalmologique « Cap Vision » rue Winston Churchill. Deux nouveaux médecins généralistes se sont installés dans le cabinet de l'avenue Henri-Dunant. En centre ville, un centre médical et paramédical comprenant neuf cabinets est ouvert depuis l'été, rue du général Leclerc, et le cabinet mutualiste de dentistes du quartier du Luxembourg accueillera deux nouveaux praticiens. Le centre commercial « les Saisons de Meaux » verra l'installation de professionnels de santé dans son espace commercial. L'amélioration de l'accès aux soins a été complété par la rénovation complète des urgences de l'hôpital de Meaux.

Rénovation urbaine

Le cadre de vie des Meldois verra de nombreux projets se réaliser, avec un hôpital complètement refait à neuf avec la création d'un parking de neuf cents places, l’ouverture de la cité de la musique, la rénovation de la halle du marché qui en est actuellement au stade de l'étude d'impact, la piétonisation de la place de l'Hôtel de Ville avec la création d'un parking souterrain. le maire souligne : "Le parking devait à l'origine se situer sous la place mais il a dû être déplacé sous la place Lafayette, car sous l’emplacement initial se trouve un site archéologique qui pourrait comprendre des vestiges du château des comtes de Champagne."

La rénovation urbaine se poursuivra par la démolition des tours Anjou et Alsace, le 7 mars.

Sport

Sur le plan sportif, on verra se réaliser la piscine de Nanteuil-les-Meaux, la rénovation du complexe Touvier et la création d’une école multisports pour les seniors.

Une sensibilité écologiste

Jean-François Copé s'est plu à rappeler qu'il n'y a pas eu, lors des dernières élections municipales, de raz-de-marée écologiste à Meaux. En effet, la municipalité a déjà une sensibilité écologique très forte qui se traduira par la création en 2021 de dix espaces végétalisés supplémentaires, la plantation d'arbres. La ville conserve son objectif d'obtention de « la fleur d'or ». En ce qui concerne l'énergie, l’implantation d’un deuxième site de production d'énergie photovoltaïque est à l'étude à Crégy-les-Meaux. 

Enfin, Jean-François Copé a indiqué qu'il avait pris un arrêté concernant le protoxyde d'azote : "Les autorités municipales entendent lutter contre l'usage du gaz soi-disant hilarant que les jeunes utilisent assez fréquemment et qui est en réalité très dangereux."

 

 

Dernière modification le dimanche, 27/09/2020

Publié dansVie locale