Meaux ► Des immeubles à proximité du cinéma menacent de s’effondrer : des commerçants ont dû être évacués

Meaux ► Des immeubles à proximité du cinéma menacent de s’effondrer : des commerçants ont dû être évacués

Les travaux de réhabilitation et d’extension entrepris depuis lundi 5 octobre sur l’immeuble du cinéma Majestic, à Meaux, ont fait réapparaître des infiltrations d'eau dans les sous-sols des immeubles situés à proximité. Samedi 10 octobre, des commerçants ont dû évacuer leur boutique. 

L'agence du Crédit Mutuel, placée entre la parfumerie Nocibé et le cinéma Majestic, a accueilli, samedi, ses derniers clients avant évacuation et fermeture pour quinze jours. Un expert devra passer pour constater la nature des dégâts du sous-sol.

En juin, la boutique Nocibé a été fermée à la suite des désordres constatés en sous-sol, provenant d’une fuite d’eau importante sur un réseau privé. L'ampleur des dégâts n’a pas permis une réouverture du magasin. 

Deux boutiques sont venues allonger la liste des évacuations : le fromager et le primeur situés, rue du Général Leclerc et rue de l’Arbalète. Mourad Karouia, gérant de Morel Primeurs, a quitté la rue de l’Arbalète. Il a commencé à vendre ses produits sur un étal, place Henri-IV. Il  déclare : « J’ai repris le magasin de primeurs en 2013 et je suis très inquiet pour la poursuite de mon commerce, compte tenu de la gravité des évènements. J’ai le sentiment d’avoir tout perdu, et dans l’immédiat, je brade ma marchandise pour limiter la perte. Quel gâchis ! »

C’est tout un ensemble d'immeubles, comprenant logements et commerces, avoisinant le cinéma qui sont concernés, y compris le Café du Théâtre, fermé depuis janvier 2016. Les immeubles ont été barricadés. Un arrêté daté du 9 octobre, affiché sur tout le périmètre, renseigne les passants inquiets. Le texte confirme et explique l'évacuation des immeubles fragilisés par des sous-sols inondés probablement par d’importantes fuites d’eau.

Le passage et l’examen d’experts dans les prochains jours déterminera la suite des évènements. Le maire, Jean-François Copé, déclare : « Avec les services municipaux, nous restons pleinement attentifs et mobilisés pour accompagner les résidents des immeubles et soutenir les commerçants afin qu’ils puissent poursuivre leurs activités en cœur de ville. Le primeur a pu, dès le lendemain, écouler ses stocks place Henri-IV. Nous accompagnerons le fromager et le primeur dans leurs recherches de nouveaux locaux en cœur de ville. »

 

CCI novembre - décembre

 

Dernière modification le dimanche, 01/11/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top