Meaux ► Le nouvel hôpital développera des techniques de pointe et l'ambulatoire

Meaux ► Le nouvel hôpital développera des techniques de pointe et l'ambulatoire

Le projet du nouvel hôpital de Meaux a été présenté, lundi 9 novembre, par le maire et président du conseil d’administration du  GHEF (Grand hôpital de l’est francilien), Jean-François Copé.

Le site de l'hôpital de Meaux va être entièrement transformé. A l’issue des travaux, prévue pour décembre 2025, il sera davantage dédié aux techniques de pointe et aux hospitalisations de courte durée. Il comprendra six cent vingt-cinqlits et places, avec une perte de trente-cinq lits en hospitalisation classique mais avec le doublement de la capacité en hospitalisation de jour et ambulatoire. C’était une demande de l’ARS (Agence régionale de santé) après la constatation de la diminution de la durée d’hospitalisation au cours des dix dernières années.

Le permis de construire sera déposé en juin 2021 et les travaux commenceront en décembre 2022. Le directeur du GHEF, Jean-Christophe Phelep, déclare : « On est à mi-chemin puisque depuis cinq ans on travaille avec la mairie de Meaux sur ce projet de nouvel hôpital et sur un calendrier qui prévoit une date de livraison à fin décembre 2025. »

Le projet comprend la construction d'un bâtiment sur l'emplacement de l'actuel parking et la réhabilitation en profondeurdu bâtiment B. Un nouveau parking de neuf cents places sera construit sur l'emplacement des actuels bâtiments A et D qui seront désaffectés. Le bâtiment B fera l'objet d'une restructuration lourde et le bâtiment C sera maintenu en l'état avec l'aménagement du bloc obstétrical.

Jean-Christophe Phelep souligne : "C'est un projet considérable qui totalisera une superficie construite globale de 45 000 m², dont 32 000en neuf. Le nouveau bâtiment A sera le plus important du nouvel hôpital, avec au rez-de-chaussée bas, les services d'accueil et d'admission, les urgences, l'imagerie médicale, la biologie médicale et les activités transverses ainsi que les centres de prélèvement et de dépistage ; au rez-de-chaussée haut, les services de réanimation, l'hospitalisation conventionnelle en médecine et chirurgie et l'hôpital de jour en médecine ainsi que les services de dialyse ; au niveau 1, le secteur interventionnel avec neuf blocs opératoires, un autre secteur d’hospitalisation conventionnelle en médecine et chirurgie et le plateau de diagnostic d'évaluation ; au niveau 2, les services psychiatriques ; au niveau 3, les services administratifs et logistiques."

L'ensemble du projet est évalué à 170 millions d'euros qui seront financés par la puissance publique, dont une centaine de millions iront aux travaux proprement dits, et le reste sera affecté aux études et au matériel. 

Pour les aspects extérieurs du projet, il sera nécessaire de mettre en place un plan de circulation et de porter une attention particulière au stationnement après mais aussi pendant les travaux.

Jean-François Copé, a insisté sur « le respect rigoureux du planning car les effets de ces travaux vont être très importants pour les riverains. » 

Qualité environnementale

Les concepteurs ont également pensé aux enjeux environnementaux, avec une haute qualité environnementale HQE 2021 niveau excellent, un environnement végétal comprenant plus de cinq cents arbres plantés, le traitement des eaux et des déchets en boucle de récupération et une énergie renouvelable avec 500 m² de panneaux solaires et un réseau géothermique.

Jean-François Copé conclut : « La complémentarité et l'articulation optimisée a été le mur fondateur de la constitution du groupement hospitalier GHEF. On a maintenant un ensemble hospitalier remarquable. » Celui-ci est conçu pour répondre aux besoins de la population du nord Seine-et-Marne, soit environ huit cent mille personnes.

 

 

Dernière modification le dimanche, 29/11/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top