Meaux ► [Vidéo] Le chocolatier Patrice Chapon installe sa boutique au pied de la cathédrale

Meaux ► [Vidéo] Le chocolatier Patrice Chapon installe sa boutique au pied de la cathédrale

L’artisan chocolatier, Patrice Chapon, a ouvert sa boutique, aujourd’hui, mardi 1er décembre, sur l’esplanade de la cathédrale de Meaux. L'événement ne pouvait pas mieux accompagner le premier jour de l'avent et ouvre une fenêtre sur un monde de douceurs et de saveurs, pour fêter Noël... et tous les autres jours.  

Pour son installation au pied de la cathédrale, le maître chocolatier a élaboré trois recettes inédites : le Pavé de la cathédrale, praliné à l’amande et à la noisette avec leurs grains pour donner du croquant, le « P’tit Brie », praliné avec du chocolat blanc, et le Parvis de la cathédrale, cake en forme de pavés, dont il possède la recette depuis longtemps. Patrice Chapon veut ainsi mettre en avant le patrimoine et l’histoire de la ville qui l'accueille, et en particulier la cathédrale qu’il visite régulièrement. 

L’artisan propose également un bar à mousse au chocolat avec un choix de cacao provenant de l'Equateur, de Madagascar, du Vénézuéla, et l'Equagha, mélange de cacao du Pérou et du Vénézuéla. Patrice Chapon explique : « J’ai eu, il y a dix ans, l’idée de faire la recette de l'Equagha qui est la plus appréciée des Français. Je prépare mes recettes avec des cacaos d’origine. Elles ont des saveurs et des notes différentes ; certaines sont plus ou moins sucrées en fonction des désirs du client. » Le chocolatier a voulu montrer qu’ilpouvait faire de la mousse avec du chocolat pur, assez puissant en cacao. 

La boutique propose aussi trente-cinq variétés de tablettes. Chaque saveur est un voyage, en l’Amérique du Sud ou centrale, en Indonésie, en Afrique. « Cela me permet d’avoir un choix entre dix-sept chocolats noirs d’origines précises et des variétés que l’on décline en chocolat au lait ou blanc, avec des noisettes, des éclats d’amande ou du sel de Guérande », précise le chocolatier qui se rend plusieurs fois par an dans les pays producteurs pour choisir lui même le cacao. Il a fait des produits mono-origines sa spécialité et une nouvelle variété est ajoutée chaque année. 

Patrice Chapon a eu l’idée d'ouvrir à Meaux dès le lendemain de l’annonce du premier confinement. Il raconte : « Je me suis dit que ça avait du sens. On connaît bien la région. Des clients de Meaux venaient à notre boutique de Chelles pour nous supplier de venir nous installer ici. Le pari est audacieux. » La boutique est la cinquième, la première étant à Chelles et les autres à Paris. 

 

 

Dernière modification le mardi, 01/12/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top